Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Référendum en Catalogne

"Pas d'avenir possible" pour une Catalogne indépendante, juge Manuel Valls

jeudi 28 septembre 2017 à 13:04 Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon

Le plus catalan des politiques français se positionne contre l'indépendance. Dans une interview à la radio espagnole, Manuel Valls estime que l'avenir de la Catalogne est "dans le cadre espagnol".

Manuel Valls à l'Assemblée nationale
Manuel Valls à l'Assemblée nationale © Maxppp - Vincent Isore

Perpignan, France

Sa position n'est pas nouvelle, mais à trois jours du référendum en Catalogne, Manuel Valls s'est prononcé contre l'indépendance ce mercredi soir lors d'une interview à la radio Cadena Ser Catalunya.

L'ancien Premier ministre français, né à Barcelone, juge que l'indépendance de la Catalogne signifierait "la fin de ce qu'est l'Europe" en tant qu'union d'États-nations.

"Ce qui se passe en Catalogne et en Espagne est très important pour l'Europe", a déclaré en catalan Manuel Valls. "J'observe les événements avec inquiétude, car je connais les conséquences possibles pour l'Espagne et la Catalogne, mais aussi pour l'Europe et la France", estime l'ancien locataire de Matignon.

"Ce qui se passe en Catalogne et en Espagne est très important pour l'Europe" - Manuel Valls, en catalan

Pour Manuel Valls, "l'Espagne est l'un des États-nations les plus importants d'Europe, comme la France et l'Angleterre. Qu'une région d'Espagne et surtout la Catalogne puisse être indépendante, cela suppose... d'une certaine manière la fin de ce qu'est l'Europe parce que l'Europe est l'union d'États-nations".

La Catalogne, une force pour l'Espagne et vice-versa

"Je ne crois pas qu'il y ait un avenir possible pour une Catalogne seule en Europe. Cet avenir est dans le cadre espagnol", a-t-il ajouté en s'inquiétant du fait que le sujet ne soit pas plus abordé en France. Manuel Valls qui a confié au passage avoir vécu sa première manifestation à 14 ans, pour le "Statut" de la Catalogne, en 1977.

"Je connais cette histoire, mais la force de Catalogne, c'est qu'elle est devenue une force pour l'Espagne et ces deux forces doivent se retrouver de manière pacifique et dans le respect de tous et de toutes les opinions", a conclu l'ancien Premier ministre.