International

PHOTOS - Des chars Leclerc d'Olivet envoyés en Pologne

France Bleu Orléans mercredi 22 avril 2015 à 20:47

Une partie des blindés avant leur départ d'Olivet.
Une partie des blindés avant leur départ d'Olivet. © Photo Stéphane Barbereau - Radio France

Quinze chars Leclerc du 12e régiment de cuirassiers d'Olivet partent ce jeudi pour un mois de manœuvres en Pologne. Pas si courant, le déploiement est un geste militaro-diplomatique de poids envers un pays allié, voisin de l'Ukraine et de la Russie.

L'exercice est rare : la Pologne est seulement le sixième pays où la France déploie des chars Leclerc. Pendant un mois (du 20 avril au 5 juin) 15 blindés basés à Olivet vont participer à des opérations militaires franco-polonaises, dans le cadre d'un accord de partenariat stratégique signé en 2008 entre nos deux pays.

Le convoi prend la route ce jeudi matin, après une longue et méticuleuse préparation. Depuis un mois, toutes les pièces de ces mastodontes de 55 tonnes ont été vérifiées une par une. L’adjudant Julien est le chef d'atelier des blindés : "On vérifie tout, les tourelles, les châssis, tous les points de sécurité ."

La diplomatie du blindage :"Nos alliés peuvent compter sur nous"

Le long voyage se fera d'abord par la route jusqu'à la gare de Saint-Cyr-en-Val, puis sur un train de fret spécial pour le Nord-Ouest de la Pologne . "On ne peut pas faire traverser des colonnes de blindés dans n'importe quel pays comme on veut. Des accords sont signés. " Hors de France, les chenilles de Leclerc ont roulé au Kosovo à partir de 1999 et au Liban à partir de 2006, dans des opérations de maintien de la paix. Ils ont aussi participé à des exercices au Koweït en 2000, en Ukraine en 2002 aux Émirats arabes unis en 2012, 2013 et 2014.

Ce déploiement en Pologne, pays membre de l'Otan et voisin de la Russie, a une **forte valeur diplomatique, sur fond de crise ukrainienne** . Le colonel Jérome Remanjon ne s'en cache pas : "*C'est le fait de dire à nos alliés qu'ils peuvent compter sur nous, que nous sommes là pour les épauler. Je suis tenté de dire que le char Leclerc a une présence "ré-assurante* ". La mission se terminera par des manœuvres avec les armées polonaise, canadienne et américaine. Pas de chars pour les fêtes johanniques --------------------------------------- Pendant ce mois, Olivet sera presque vidé de ses chars Leclerc (15 sur 18). Il n'y aura donc pas de chars au défilé militaire du 8 mai aux fêtes johanniques d'Orléans. Il y aura bien des hommes, mais le 12e régiment de cuirassiers étant aussi très sollicité par les patrouilles Vigipirate, le contingent qui défilera dans les rues sera très restreint.