Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Plus de 110 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée, la "pire" tragédie cette année selon l'ONU

-
Par , France Bleu

Une centaine de migrants est portée disparue après un nouveau naufrage jeudi au large de la Libye. L'ONU qualifie ce drame de "pire" tragédie de l'année en mer Méditerranée.

Plus de 110 migrants sont portés disparus au large de la Libye.
Plus de 110 migrants sont portés disparus au large de la Libye. © AFP - ANDREAS SOLARO / AFP

Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver plus de 110 migrants portés disparus au large de la ville libyenne de Khoms, à l'ouest du pays. Leur bateau a fait naufrage jeudi. D'après le porte-parole de la marine libyenne, "une embarcation en bois transportant environ 250 migrants clandestins, dont des femmes et des enfants, (...) a fait naufrage à moins de cinq milles marins de la côte selon les témoignages de rescapés".

Les passagers étaient en majorité des Érythréens, mais aussi des Palestiniens et des Soudanais.

La "pire" tragédie de l'année en Méditerranée selon l'ONU

Les chiffres avancés par l'Organisation internationale pour les migrations, Médecins sans Frontières et la marine libyenne sont différents. L'équipe de Médecins sans Frontières dit avoir soigné 135 migrants revenus à terre. L'Organisation internationale pour les migrations, l'OIM, parle elle de 145 migrants secourus. Le porte-parole de la marine affirme lui que "134 migrants ont été secourus et un corps repêché, alors que 115 migrants sont portés disparus".

Mais près de 400 personnes se trouvaient à bord d'après les témoignages de survivants, qui devraient être placés dans des centres de rétention.

Le chef de mission MSF pour la Libye a expliqué que les migrants étaient partis mercredi "possiblement à bord de trois bateaux arrimés les uns aux autres, ce qui expliquerait leur désintégration".

"Les gens étaient extrêmement choqués, un homme tiré de l'eau alors qu'il se noyait a vu disparaître toute sa famille." - Julien Raickman, chef de mission pour Médecins sans frontières en Libye

Selon le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés, "la pire tragédie en Méditerranée cette année vient de se produire". "La reprise des opérations de sauvetage en mer, la fin de la détention des réfugiés et des migrants en Libye, la multiplication des voies de sortie sûres hors de la Libye sont nécessaires maintenant", a-t-il ajouté.

Selon des chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations, au moins 5.200 personnes sont actuellement dans des centres de détention en Libye, dont les conditions d'accueil sont pointées du doigt par les ONG.

Choix de la station

France Bleu