International

Plus de 200 jihadistes français sont morts en Irak et en Syrie

Par Thibaut Lehut, France Bleu lundi 26 septembre 2016 à 17:36

Des combattants de Daesh.
Des combattants de Daesh. © Maxppp -

Selon un décompte réalisé par des responsables antiterroristes et publié ce lundi par l'AFP, plus de 200 Français sont morts en menant le jihad en Syrie et en Irak.

Plus de 200 jihadistes français sont morts en Irak et en Syrie, dans des zones concernées par des combats. Ce chiffre, communiqué par des responsables antiterroristes à l'AFP ce lundi, doit cependant être pris avec précaution car il ne concerne que les morts identifiés par les services de renseignement. Le nombre de morts français pourrait donc être plus élevé.

Environ 700 Français sur place

Environ 700 jidahistes français sont présents dans ces zones de guerre. Ce chiffre inclut "275 femmes et plusieurs dizaines de mineurs", avait estimé le Premier ministre Manuel Valls le 11 septembre dernier. Un chiffre qui fait de la France l'un plus gros fournisseurs de combattants prenant les armes au nom du jihad en Irak et en Syrie.

A l'automne 2015, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve expliquait qu'il y avait 5.000 Européens venus de France, d'Allemagne, de Belgique, du Royaume-Uni, de Suède ou d'Espagne "parmi les quelque 20.000 combattants étrangers présents" sur place.