Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Qui étaient les deux militaires des spahis de Valence morts au Mali ?

jeudi 22 février 2018 à 0:08 - Mis à jour le jeudi 22 février 2018 à 8:24 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

L'Armée de Terre a publié ce mercredi soir le portrait du sergent-chef Emilien Mougin et du brigadier-chef Timothé Dernoncourt morts en opération au Mali. Ils appartenaient au 1er régiment des spahis de Valence (Drôme).

Le sergent-chef Emilien Mougin et le brigadier-chef Timothé Dernoncourt
Le sergent-chef Emilien Mougin et le brigadier-chef Timothé Dernoncourt - Armée de Terre

Deux soldats sont morts ce mercredi au Mali dans l'explosion d'une mine artisanale au passage de leur véhicule blindé. Tous deux appartenaient au 1er régiment de spahis de Valence. Ils étaient engagés dans l'opération antidjihadiste Barkhane depuis janvier, pour une durée de quatre mois.

Leurs portraits publiés par l'Armée de Terre

Le brigadier-chef Timothé Dernoncourt était âgé de 32 ans. Né en Colombie, il a servi la France depuis plus de 14 ans et a accompli toute sa carrière chez les spahis de Valence. Il était célibataire.

Portrait du brigadier-chef Timothé Dernoncourt - Aucun(e)
Portrait du brigadier-chef Timothé Dernoncourt - Facebook Armée de Terre

Le sergent-chef Émilien Mougin, âgé de 31 ans, était pacsé et père de deux enfants. Il est né à Gap (Hautes-Alpes) et a servi dans divers corps avant de rejoindre les spahis de Valence en 2013. Il servait la France depuis plus de 13 ans.

Portrait du sergent-chef Emilien Mougin - Aucun(e)
Portrait du sergent-chef Emilien Mougin - Facebook Armée de Terre

Un autre militaire a été blessé dans cette même explosion. Il s'agit du chef de corps du 1er régiment des spahis de Valence, le colonel François-Xavier Héon. Il a pris ses fonctions en juin dernier à la tête du régiment.