International DOSSIER : Le référendum en Catalogne

Référendum en Catalogne : plus de la moitié des bureaux de vote mis sous scellés

Par Eric Turpin, France Bleu Pays Basque, France Bleu Roussillon, France Bleu Toulouse et France Bleu samedi 30 septembre 2017 à 16:15 Mis à jour le samedi 30 septembre 2017 à 21:35

Les Mossos d'Esquadra rendent visite aux partisans de l'indépendance de la Catalogne qui occupent les écoles à Barcelone
Les Mossos d'Esquadra rendent visite aux partisans de l'indépendance de la Catalogne qui occupent les écoles à Barcelone © AFP - Josep Lago

A la veille du référendum interdit pour l'indépendance de la Catalogne, la police a mis sous scellé plus de la moitié des bureaux de vote. Des milliers de personnes ont manifesté samedi pour l'unité de l'Espagne dans plusieurs grandes villes

A la veille du référendum pour l'indépendance de la Catalogue, le gouvernement espagnol annonce ce samedi que plus de la moitié des bureaux de vote ont été mis sous scellés par la police. Nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose depuis le début du mois de septembre les séparatistes catalans et Madrid.

La police catalane a fermé 1.300 bureaux de vote sur 2.300. Dans les 163 bureaux de vote déjà occupés, les occupants ont le droit de sortir, mais personne n'a le droit d'entrer.

Fermeture des lieux de vote

La justice espagnole a ordonné la fermeture des écoles et des locaux qui peuvent être utilisés pour le vote de dimanche. Elle a aussi demandé à la police régionale, les Mossos d'Esquadra, de surveiller l'entrée de tout matériel électoral, en particulier les urnes, et de le confisquer au besoin.

Depuis vendredi soir, des partisans de l'indépendance de la Catalogne occupent des bureaux de vote, essentiellement des écoles, pour s'assurer du bon déroulement du vote. Les Mossos leur rendent visite pour les informer qu'ils devront avoir quitté lies lieux avant 6h du matin dimanche. Les policiers ont reçu l'ordre de ne pas recourir à la force.

La Catalogne fait partie de l'Espagne

Des milliers de personnes, brandissant des drapeaux espagnols, ont manifesté samedi à Madrid, Barcelone et d'autres grandes villes pour défendre l'unité de l'Espagne. A Madrid, la capitale espagnole, les manifestants ont crié « la Catalogne fait partie de l'Espagne ». Ils ont aussi entonné des chants de supporters de football « Je suis espagnol, espagnol, espagnol.

A Barcelone, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le palais de la Generalitat, le siège du gouvernement catalan à l'origine du référendum pour l'indépendance. D'autres manifestations ont eu lieu dans le sud de l'Espagne, à Séville et Malaga, à Alicante et Valence dans le sud-est du pays ou encore à Saint-Jacques de Compostelle dans le nord-ouest.