International

Réfugiés syriens : l'appel à l'aide d'un médecin du Mans

France Bleu Maine mardi 8 septembre 2015 à 16:51

La famille du docteur Aleid est menacée de mort en Syrie
La famille du docteur Aleid est menacée de mort en Syrie © Radio France - Yann Lastennet

Alors que les pays européens se mobilisent pour accueillir les réfugiés du Moyen Orient, un médecin manceau se bat depuis un an pour faire venir sa famille. Elle vit en Syrie. Menacée de mort, elle a du quitter son village à cause de l'avancée des extrémistes.

Depuis un an, le docteur Milad Aleid se bat pour faire venir sa famille de Syrie. 35 personnes (dont des enfants) qui ont été chassées de leur village par les troupes du Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda. Ce sont des chrétiens et ils n'ont pas eu le choix, c'était l'exil ou la mort. Depuis, cette famille vit comme elle peut dans un quartier de Damas, sous les bombes et sans avoir de quoi se nourrir correctement. Le reportage France Bleu Maine de Yann Lastennet

reportage France Bleu Maine

Pas de visa pour la famille du docteur Aleid

Pour l'instant, Le docteur Aleid se heurte aux autorités françaises qui refusent d'accorder un visa à ses proches. Il a reçu le soutien de l'Eveque du Mans et Jean Claude Boulard. Le maire du Mans a rendez-vous ce mercredi avec Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères pour tenter de débloquer la situation. Le cardiologue espère voir enfin sa famille le rejoindre en Sarthe

Depuis un an, le docteur Aleid demande un visa pour les membres de sa famille

Ils ne viennent pas pour manger le pain des Français

Une partie des Français reste opposée à l'accueil de réfugiés en France. Une opinion que ne comprend pas le docteur Aleid. Pour ce cardiologue manceau, ces réfugiés sont en danger de mort dans leur pays. Ils ne viennent pas en France de gaieté de coeur et encore moins pour profiter du système.

Le docteur Aleid : "l'accueil des réfugiés peut être une chance pour la France"

Jean Claude Boulard rencontre Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères ce mercredi matin à 8H30. Le maire du Mans participera ensuite en début d'après-midi au bureau extraordinaire de l'Association des maires des Grandes villes de France. Une réunion consacrée à l'accueil des migrants.