Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Rennes : un activiste italien incarcéré après avoir fui son pays

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Vincenzo Vecchi, un ressortissant italien, condamné à 13 ans de prison dans son pays, a été arrêté jeudi 8 août près de Rochefort-en-Terre (Morbihan). Il a été déféré devant le parquet de Rennes, il est incarcéré avant sa comparution devant le juge mercredi 14 août.

Le militant italien doit être présenté à un juge mercredi 14 août à Rennes
Le militant italien doit être présenté à un juge mercredi 14 août à Rennes © Radio France - Benjamin Fontaine

Rennes, France

Qui est Vincenzo Vecchi ? Cet Italien est un activiste recherché dans son pays après avoir été condamné à 13 ans de prison. Cet homme est en cavale depuis dix-huit ans.Il aurait participé aux émeutes anti-G8 à Gênes en 2001, et à des manifestations anti-fascistes non autorisées à Milan en mars 2006.

Il vivait depuis huit ans dans le Morbihan

Sa fuite s'est brusquement stoppée jeudi 8 août quand il est arrêté par la brigade nationale de recherche des fugitifs près de Rochefort-en-Terre (Morbihan), c'est là qu'il vivait depuis près de huit ans, très bien intégré à la vie locale. L'italien faisait l'objet de deux mandats d'arrêt européens. 

Le Parquet de Rennes a confirmé que Vincenzo Vecchi a été déféré à la cour d'appel de la capitale bretonne, avant d'être présenté devant un juge mercredi 14 août à 9 heures. Depuis, il est incarcéré à la prison de Vezin-le-Coquet.

Un comité de soutien

Cet italien d'une quarantaine d'années peut compter sur un comité de soutien créé par les habitants de Rochefort-en-Terre. Ils ont très peur que Vincenzo Vecchi soit livré aux autorités italiennes "étant donné le contexte actuel en Italie" ; le ministre de l'Intérieur actuel, d'extrême droite, étant en passe de diriger le gouvernement. "Ils ne manqueront pas d'en faire un exemple" estime le collectif.

Ils prévoient d'ailleurs de se mobiliser contre la procédure d'extradition en cours. Pour l'instant, ce comité, qui compte une cinquantaine de personnes, se réunit dans un café de la petite ville morbihannaise, pour décider des moyens d'agir.