International

Retour à Nancy pour les Mirage 2000D après deux ans de présence au Moyen-Orient

Par Roxane Delaby, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu lundi 29 août 2016 à 22:30

Un pilote descend de son chasseur après 5 heures de vol
Un pilote descend de son chasseur après 5 heures de vol © Radio France - Roxane Delaby

Les Mirage 2000D de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, engagés en Irak et en Syrie dans le cadre de l'opération Chammal, sont de retour à Nancy depuis lundi.

Les quatre deniers équipages encore positionnés en Jordanie on atterri lundi après midi sur le tarmac de la base aérienne Lorraine. Depuis le début de l'opération Chammal, une centaine de militaires étaient déployés en permanence en Jordanie pour des missions d'appui aérien aux forces irakiennes dans la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech.

Les 4 Mirage 2000D à l'arrivée dans le ciel Lorrain - Radio France
Les 4 Mirage 2000D à l'arrivée dans le ciel Lorrain © Radio France - Roxane Delaby

Une pause pour les équipages et les avions particulièrement sollicités en ce moment, mais qui sera de courte durée puisque ces avions repartiront dans les semaines à venir pour d'autres opérations en Afrique, à N'Djamena au Tchad. Ce retour temporaire permet aux militaires de souffler : les équipages et mécaniciens partent une à deux fois par an pour des mandats de deux mois. C'est aussi une trêve pour les avions, qui sont soumis à rude épreuve sur ce théâtre, et qui vieillissent 5 fois plus vite qu'en métropole.

Un Mirage 2000D sur le tarmac de la BA 133 - Radio France
Un Mirage 2000D sur le tarmac de la BA 133 © Radio France - Roxane Delaby

Ce sont les Rafale des escadrons de Saint Dizier et de Mont de Marsan qui ont remplacé les Mirage 2000 sur le territoire jordanien pour poursuivre la mission et apporter la contribution française à la coalition internationale qui intervient sur place.

Les familles accueillent les équipages au pied de l'avion  - Radio France
Les familles accueillent les équipages au pied de l'avion © Radio France - Roxane Delaby

Aujourd'hui, les familles des équipages ont pu accueillir leurs proches au pied de l'avion, de retour d'un vol de plus de cinq heures. Des congés bien mérités les attendent, avant de reprendre l'entraînement et de préparer leur prochain déploiement.

Partager sur :