Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

"Souffrance, sous-effectifs" : FO Police dénonce la mobilisation de policiers limousins pour le G7 de Biarritz

-
Par , France Bleu Limousin

Selon le syndicat SGP Police FO, une vingtaine de policiers de la Haute-Vienne et de la Corrèze sont mobilisés dans le dispositif de sécurité du G7 de Biarritz. Le syndicat dénonce une ponction "inacceptable dans des services déjà en sous-effectifs".

Le syndicat SGP Police FO dénonce la mobilisation de policiers limousins pour le G7 de Biarritz - illustration
Le syndicat SGP Police FO dénonce la mobilisation de policiers limousins pour le G7 de Biarritz - illustration © Maxppp - Bixente Vrignon

Limousin, France

Pour alimenter l'imposant dispositif de sécurité mis en place autour du G7 de Biarritz, des gendarmes et des policiers de nombreux départements français sont mis à contribution. En Limousin, selon le syndicat SGP Police FO, une vingtaine de policiers sont mobilisés dans les services des commissariats de Limoges, Brive et Tulle.

Mais cette contribution n'est pas du tout du goût du syndicat. "Les services sont en souffrance, on a un manque d'effectifs considérable et pendant que nos 20 policiers sont à Biarritz, ils ne font de patrouilles, ils ne sont pas dans nos rues ni dans nos services !" déplore, très en colère, Grégory Hugues, délégué SGP FO Police en Limousin.

Pas de congés pour la plupart des policiers pendant la période du G7

Selon lui, pour compenser cette absence dans les commissariats, 80 % des policiers n'ont pas le droit de poser de congés ni de repos pendant la période du G7. "Ceux qui sont sur place, déjà en sous-effectif doivent compenser cette absence" tonne le délégué syndical "c'est juste inacceptable" !

Le syndicat SGP Police FO estime, par ailleurs, que la ville de Biarritz est très difficile à sécuriser, ce qui augmente le besoin de présence policière et militaire.

Pour dénoncer cette situation, plusieurs syndicats de policiers organisent un "barbecue de la colère" à Biarritz ce vendredi.

Choix de la station

France Bleu