Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Syrie : la tension monte entre Israël et l'Iran, des tirs de roquettes et de missiles dans le Golan

jeudi 10 mai 2018 à 8:45 - Mis à jour le jeudi 10 mai 2018 à 9:57 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Pour la première fois, l'Iran et Israël ont échangé des tirs de roquettes et de missiles en Syrie, sur le plateau du Golan, ce jeudi à l'aube. L'Iran a lancé des roquettes contre des positions israéliennes, et Israël a répliqué avec des tirs de missiles sur des cibles iraniennes.

Des soldats libanais inspectent les restes d'un missile probablement tiré par l'Iran tombé à Hebarieh, dans le sud-Liban, ce jeudi.
Des soldats libanais inspectent les restes d'un missile probablement tiré par l'Iran tombé à Hebarieh, dans le sud-Liban, ce jeudi. © AFP - Ali DIA

Les tensions entre Israël et l'Iran autour du théâtre syrien ont connu un brusque accès à l'aube ce jeudi, avec, pour la première fois, des tirs de roquettes attribués à l'Iran vers des positions israéliennes, et une riposte contre des dizaines de cibles iraniennes en Syrie. 

Les forces iraniennes ont tiré des roquettes contre des positions de l'armée israélienne sur les Hauteurs du Golan, près de la frontière syrienne, a confirmé tôt ce jeudi matin Israël, qui a répliqué en lançant contre la Syrie l'une de ses offensives les plus importantes depuis le début du conflit syrien en 2011. 

La première attaque de l'Iran contre Israël depuis la Syrie 

C'est la première fois que l'Iran lance une attaque contre Israël depuis la Syrie, où Téhéran a déployé des forces et appuie des milices chiites en soutien au président syrien Bachar al Assad. Les batteries antiaériennes syriennes ont détruit des dizaines de missiles israéliens au-dessus de la Syrie, a annoncé l'agence de presse officielle syrienne Sana, citant une source militaire. Plusieurs sites militaires et des systèmes de défense aérienne étaient visés. Certains missiles israéliens n'ont pas pu être abattus, a-t-elle précisé. Ils ont atteint un radar, des systèmes de défense aérienne syriens et un dépôt de munitions. Les tirs n'ont pas fait de victimes.

Des tensions exacerbées par la sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien

Les tensions récentes ont été avivées par les incertitudes autour de l'accord nucléaire conclu en 2015 par les grandes puissances avec l'Iran et dénoncé mardi soir par le président américain Donald Trump.

"Nous ne cherchons pas l'escalade", a assuré le lieutenant-colonel Conricus, l'un des porte-paroles de l'armée israélienne. Mais il a prévenu que toute nouvelle tentative iranienne de s'en prendre à Israël appellerait une réponse vigoureuse. "Ils ont déjà payé le prix cette nuit, mais l'option est là qu'ils paient encore plus cher", a-t-il dit.  Israël reste en "état d'alerte élevé", mais les seules instructions données aux habitants du Golan sont de rester attentifs aux informations du commandement militaire et d'éviter les regroupements en nombre, a-t-il dit.  

Emmanuel Macron appelle à la "désescalade" 

Emmanuel Macron a appelé, ce jeudi matin, à la "désescalade" entre Israël et l'Iran. Le président français "s'entretiendra à ce sujet avec la chancelière" allemande Angela Merkel, qu'il rencontre dans la journée à Aix-la-Chapelle en Allemagne, à l'occasion de la remise d'un prix européen.