Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soldats tués au Mali : qui sont les trois militaires morts en mission ?

-
Par , France Bleu, France Bleu Sud Lorraine

Les trois hommes sont morts lundi lors d'une opération de ravitaillement au Mali. Ils étaient mobilisés pour la première fois au Sahel.

Les trois soldats sont morts lors d'une mission de ravitaillement au Mali
Les trois soldats sont morts lors d'une mission de ravitaillement au Mali - Ministère des armées

Tanerii Mauri, Dorian Issakhanian, Quentin Pauchet sont morts "pour la France, "dans l'accomplissement de [leur] mission" explique le ministère des Armées. En mission de ravitaillement dans le sud du Mali lundi 28 décembre, leur véhicule blindé a roulé sur un engin explosif

Tous les trois étaient arrivés très récemment dans le pays, entre le 15 et le 24 novembre, dans le cadre de l'opération Barkhane pour lutter contre la présence djihadiste au Sahel. Ils appartenaient au 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse (Meuse) et étaient célibataires et sans enfants. Les trois hommes étaient mobilisés dans cette zone pour la première fois de leur carrière ; pour deux d'entre eux, c'était même une première opération en extérieur. 

Trois jeunes militaires âgés de 21 à 28 ans

Le Périgourdin Dorian Issakhanian, chasseur de première classe âgé de 23 ans, avait été envoyé au Mali en tant que tireur anti-char. Lors de sa formation, "il se distingue immédiatement par sa combativité et son excellent état d’esprit", précise le ministère des Armées. Décrit comme enthousiaste et toujours volontaire, il avait reçu la médaille de la défense nationale avec échelon "bronze" le 1er janvier dernier

Quentin Pauchet, 21 ans, né dans la Somme, était mobilisé comme pilote de véhicule blindé léger. Il laisse à l'armée le souvenir d'un soldat "toujours motivé" qui cherchait "en permanence à se surpasser". Il avait également reçu la médaille de la défense nationale avec l'échelon "bronze".   

Le brigadier-chef Tanerii Mauri, âgé de 28 ans, effectuait sa troisième mission en extérieur, après deux déploiements aux Émirats Arabes Unis et en République de Côte d’Ivoire entre 2017 et 2019. Originaire de Tahiti, il était particulièrement intéressé par le métier des armes, et se signale par "d’excellentes aptitudes, et un comportement remarquable pour lequel il est félicité en 2014". Il avait été "décoré de la médaille de la défense nationale avec échelon « bronze » le 1er janvier 2012, de la médaille de la protection militaire du territoire en 2016 et de la médaille Outre-Mer avec agrafes Moyen-Orient en 2017", détaille le ministère des Armées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess