Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Tempête Harvey : Donald Trump en visite au Texas, toujours sous les eaux

mardi 29 août 2017 à 18:15 - Mis à jour le mardi 29 août 2017 à 22:06 Par Julien Baldacchino, France Bleu

La situation semble loin de se calmer, ce mardi après-midi au Texas, alors que Donald Trump était attendu sur place pour constater les dégâts. Les autorités du comté de Brazoria ont appelé la population à partir après qu'une brèche dans une digue a été constatée.

Selon le maire de Houston 8.000 rescapés ont été accueillis dans des abris
Selon le maire de Houston 8.000 rescapés ont été accueillis dans des abris © AFP - WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Ce mardi à la mi-journée, Donald Trump et son épouse se sont rendus au Texas pour constater les dégâts du phénomène cyclonique, nommé Harvey, qui touche le Texas depuis ce week-end. "Nous sommes une famille américaine, nous nous battons ensemble", a déclaré le président des Etats-Unis, qui a promis que le gouvernement fédéral soutiendrait la reconstruction qui s'annonce "longue et difficile".

Plus tôt dans la journée, les autorités du Texas s'attendaient au pire, alors que la tempête Harvey continue de stationner au-dessus de la côte texane depuis ce week-end. Dans un tweet diffusé dans la matinée (heure locale), les services du comté de Brazria, situé juste au sud de Houston et qui compte quelque 300.000 habitants, a appelé la population a évacuer la zone. En cause, des failles détectées dans une digue non loin.

A LIRE AUSSI : "On peut juste attendre que ça s'arrête", le témoignage d'un Français installé à Houston

Autant de pluie que sur toute une année

Selon la porte-parole du comté, cette zone faisait déjà l'objet d'un ordre d'évacuation, mais celui-ci n'a pas été suffisamment suivi. "Des gens n'ont pas tenu compte de cet avertissement donc les services d'urgence vont les récupérer", explique-t-elle.

Une grande partie de cette zone est déjà sous les eaux depuis quatre jours en raison de cette tempête qui a causé 109cm de pluie, soit presque autant que la moyenne annuelle (126cm). De nombreuses familles sont restées bloquées ou ont dû s'installer dans des abris, et une grande partie des routes et des autoroutes sont inondées. Deux barrages ont dû être ouverts pour éviter un débordement.

Trois décès liés à la tempête ont été confirmés ce week-end, et les autorités en comptabilisent six autres qui sont "peut-être liés" aux précipitations. Selon le maire de Houston, plus de 8.000 rescapés ont été emmenés dans des abris. Dès lundi, la Fema, l'agence gouvernementale chargée des secours, disait se préparer à accueillir 30.000 personnes. Quelque 8.500 fonctionnaires fédéraux sont mobilisés, ainsi que la totalité des 12.000 soldats réservistes de la Garde nationale du Texas.

"Nous sommes encore dans la phase de réponse d'urgence, où préserver des vies est une priorité" (un responsable de la Fema)

Les opérations devraient devenir plus simples à partir de mercredi, car la perturbation devrait enfin quitter les côtes du Texas pour se déplacer vers l'est et perdre en intensité.

La trajectoire prévue pour Harvey - Visactu
La trajectoire prévue pour Harvey © Visactu