Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Troisième nuit d'émeutes à Barcelone, le siège d'un journal attaqué

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Des manifestants s'en sont pris cette nuit au siège du journal El Periódico de Cataluña. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées et blessées depuis le début de la semaine en Catalogne en marge des rassemblements pro-Pablo Hasél.

Les manifestants ont de nouveau incendié des poubelles et des véhicules à Barcelone
Les manifestants ont de nouveau incendié des poubelles et des véhicules à Barcelone © Maxppp - EPA

La tension ne retombe pas en Catalogne après l'arrestation de Pablo Hasél mardi. Ce rappeur catalan de 32 ans avait été condamné à neuf mois de prison en 2018 pour des tweets dans lesquels il insultait les forces de l'ordre espagnoles et s'en prenait avec virulence à la monarchie. Des policiers sont venus l'interpeller mardi dans l'université de Lérida (Catalogne) où il s'était réfugié avec des soutiens. 

Devenue pour beaucoup un symbole de la liberté d'expression, l'arrestation de Pablo Hasél a provoqué une importante vague d'indignation en Catalogne et dans le reste de l'Espagne. Depuis mardi, tous les soirs, plusieurs centaines de personnes descendent dans les rues de Barcelone pour dénoncer "la censure". Ces rassemblements, toujours pacifiques au départ, ont tous les soirs viré à l'émeute. 

Après la marche pacifique, le début des violences

Ce jeudi soir, de nouvelles violences ont éclaté avec la police à Barcelone. Des individus portant des capuches ont de nouveau enflammé des poubelles, jeté des projectiles contre les forces de l'ordre et attaqué notamment l'immeuble abritant le journal El Periódico de Cataluña.   

Le rassemblement a de nouveau dégénéré ce jeudi soir dans la capitale catalane
Le rassemblement a de nouveau dégénéré ce jeudi soir dans la capitale catalane © Maxppp - EPA

Selon L'Agence France Presse, plus de 50 manifestants ont été arrêtés dans la seule nuit de mercredi à jeudi dans toute l'Espagne au cours de ces affrontements très violents. Le nombre des blessés était d'environ 70, dont la moitié était des policiers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess