Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Tunisie : double attentat-suicide contre les forces de sécurité à Tunis, un policier tué

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Deux attentats-suicides ont été perpétrés à Tunis ce jeudi. Une voiture de police et un complexe de la Garde nationale ont été visés. Un policier a été tué, plusieurs personnes sont blessées, selon un bilan provisoire. Les attaques ont été revendiquées par l'organisation Etat islamique.

Un véhicule de police a été pris pour cible sur la rue Charles de Gaulle.
Un véhicule de police a été pris pour cible sur la rue Charles de Gaulle. © AFP - Fethi Belaid

Deux attaques ont eu lieu à Tunis ce jeudi, visant les forces de l'ordre. Le dernier bilan provisoire fait état d'un policier tué et plusieurs blessés. Ces attaques ont été revendiquées par l'agence de propagande du groupe État islamique, qui a déjà revendiqué des attaques sanglantes en Tunisie. L'organisation  a affirmé que les attentats de jeudi avaient été menés par deux de ses "combattants".

Une voiture de police a d'abord été prise pour cible dans le centre de Tunis, rue Charles de Gaulle, non loin de l'avenue Bourguiba. C'est là que le policier a été tué, a expliqué le ministère tunisien de l'Intérieur. Un autre membre des forces de sécurité a été blessé, ainsi que trois civils.

Peu après, un kamikaze a fait exploser sa charge près d'un commissariat de police dans le quartier d'Al Karjani, toujours dans la capitale tunisienne, faisant quatre blessés, a ajouté le ministère.

"Saborder la saison touristique"

"Les policiers sont une des cibles favorites des attentats depuis des années", a expliqué sur franceinfo Sophie Bessis, chercheure associée à l'IRIS et historienne, ajoutant que les lieux touristiques sont également ciblés. Ces attentats ont "sans doute pour but de saborder la saison touristique et le tourisme est une source de revenus importante".

La Tunisie, qui dépend largement du tourisme, avait renforcé ses mesures de sécurité depuis une série d'attentats commis en 2015,dont l'attaque contre le musée du Bardo où 21 personnes ont été tuées, puis dans la station balnéaire de Sousse, qui a fait 38 morts.

  - Aucun(e)
-
Choix de la station

France Bleu