Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
An Error Occurred: Forbidden

Oops! An Error Occurred

The server returned a "403 Forbidden".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.
International

Un 15 août chargé d'émotion pour les Irakiens de Besançon

vendredi 15 août 2014 à 18:38 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Besançon

Une vingtaine de familles vivent dans la capitale franc-comtoise. En cette fête de l'Assomption, elles étaient rassemblées en l'église St-François d'Assise de Besançon pour une messe dédiée aux chrétiens d'Orient. Des chants en arabe sont venus ponctuer l'office.

Des Syriens continuent de fuir leur pays, ici au Kurdistan côté irakien.
Des Syriens continuent de fuir leur pays, ici au Kurdistan côté irakien. © Maxppp

Depuis Besançon, leurs regards sont tournés vers le Proche-Orient. Une vingtaine de familles irakiennes habitent Besançon, la plupart dans le quartier de Planoise. C'est là qu'elles ont trouvé refuge après avoir été menacées dans leur pays en raison de leur confession. 

Chrétiens d'Irak / SON

"On est tous irakien aujourd'hui"

La messe du 15 août célébrée dans l'église du quartier, l'église Saint-François d'Assise, était dédiée aux chrétiens d'Irak, victimes actuellement de persécutions de la part des djihadistes de l'Etat Islamique. "On est tous irakien aujourd'hui , a déclaré le père Gérard Thévenin qui compte parmi ses paroissiens de nombreux réfugiés, l'une d'entre eux a vu ses deux fils prêtres assassinés dans la cathédrale de Bagdad en 2009. Ils sont donc tous très touchés par ce qui se passe en ce moment là-bas ".