Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Un hashtag pour demander l'annulation du match France-Turquie

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le #AnnulationMatchFranceTurquie est partout sur le réseau social Twitter. Nombreux demandent si le match de ce soir entre la France et la Turquie peut être maintenu au Stade de France. La Turquie est sous le feu des critiques suite à son intervention contre les Kurdes en Syrie.

Les tribunes de Stade de France qui doit accueillir le match France - Turquie ce lundi soir à 20h45.
Les tribunes de Stade de France qui doit accueillir le match France - Turquie ce lundi soir à 20h45. © Radio France - Matthieu Mondoloni

Nancy, France

Faut-il annuler la rencontre prévue entre la France et la Turquie, ce lundi à 20h45, en éliminatoires de l'Euro 2020 ?  En tout cas, les internautes ont lancé un hashtag pour en débattre : #AnnulationMatchFranceTurquie fait des émules sur Twitter.

Une centaine de supporters toulois se rendent en bus au Stade de France. Erol Deli, président de l'Association Culturelle Franco-Turque de Toul, a demandé à ses adhérents de respecter les deux équipes sans débordement. Supporters de la France et de la Turquie partagent le même bus, qui sera flanqué des drapeaux des deux pays.

Un contexte politique sous haute tension

Des personnalités ont relayé ce #AnnulationMatchFranceTurquie, comme Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen ou encore Jean-Christophe Lagarde, qui demandent l'annulation de la rencontre. 

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a annoncé ne plus se rendre au match.

Le débat autour de l'annulation du match entre la France et la Turquie jaillit suite à l'offensive de la Turquie contre les Kurdes syriens. Le sélectionneur Senol Günes a déclaré hier en conférence de presse "Je ne veux pas que ces discussions prennent le pas sur le match. Nous encourageons nos soldats, mais je suis contre toute sorte de violence". La sélection turque a quant à elle exécuté un salut militaire face à l'Albanie vendredi dernier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu