Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Un couple russe accusé d'avoir tué et mangé près de 30 personnes

lundi 25 septembre 2017 à 20:39 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Un couple est soupçonné par la police russe d'avoir tué une femme et d'avoir mangé des parties de son corps. Interpellé début septembre, ce couple serait désormais soupçonné de se livrer au cannibalisme depuis une quinzaine d'années.

Une voiture de police russe (illustration)
Une voiture de police russe (illustration) © AFP - Maksim Blinov / Sputnik

Les faits remontent à début septembre, selon le Comité d'enquête, chargé des principales affaires criminelles en Russie. Dans la région de Krasnodar, dans le sud du pays, un homme âgé de 35 ans et son épouse, 42 ans, se disputent avec une femme qu'ils venaient de rencontrer. Selon la police, "l'homme a alors tué leur nouvelle connaissance et a démembré son corps, en cachant quelques fragments sur les lieux et en emportant d'autres avec lui".

Ce sont des selfies qui vont confondre ce couple : trois jours plus tard, des ouvriers retrouvent dans la rue le téléphone portable de l'homme, sur lequel il découvrent une photo explicite, le montrant en pleine pose à côté du corps démembré de la victime. Ils préviennent aussitôt la police.

Fragments de corps à leur domicile

Le couple a donc été arrêté rapidement, mais lors d'une perquisition à leur domicile, les policiers ont retrouvé des "fragments de corps placés dans une solution saline" ainsi que de la viande "d'origine inconnue". Des expertises vont avoir lieu pour s'avoir s'il s'agit de viande d'origine animale ou de chair humaine.

Plusieurs médias russes citent d'autres sources, selon lequel ce couple se livre à des actes de cannibalisme sur les corps de leurs victimes depuis 1999. Ils auraient au total tué et mangé une trentaine de personnes.