Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Un médecin militaire français de la 120ème antenne médicale du Mans a été tué au Mali

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Maine, France Bleu Mayenne, France Bleu, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le Président Emmanuel Macron a fait part de sa "profonde tristesse" et de son "respect" après l'annonce de la mort du capitaine Marc Laycuras, médecin militaire rattaché à la 120e antenne médicale du Mans (Sarthe) ce mardi à la suite d'une explosion au Mali.

Le capitaine Marc Laycuras rattaché à la 120ème antenne médicale du Mans (Sarthe) a été tué ce mardi au Mali. (Photo d'illustration)
Le capitaine Marc Laycuras rattaché à la 120ème antenne médicale du Mans (Sarthe) a été tué ce mardi au Mali. (Photo d'illustration) © Maxppp - CLEMENT MAHOUDEAU

Le Mans, France

Le capitaine Marc Laycuras a été tué ce mardi au Mali à la suite "du déclenchement d'un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé lors d’une opération de lutte contre les groupes armés terroristes " a annoncé la Présidence de la République

Sur twitter, le chef de l'Etat, Emmanuel Macron a fait part de sa "profonde tristesse" et de son "respect devant son sacrifice".

Le médecin militaire français était âgé de 30 ans, né à Cholet (Maine-et-Loire) en 1989. Après sa scolarité en Corrèze et ses études à Bordeaux, il a fait son internat à l'hôpital d'instruction des armées Percy (Hauts-de-Seine).  Il avait rejoint la 120ème antenne médicale du Mans (Sarthe) rattaché au 14ème centre médical des armées et au profit des marsouins du 2ème RIMA le 2 janvier 2018.

Le capitaine Marc Laycuras avait rejoint le Mali le 12 février dernier en tant que médecin du poste médical soutenant le 2ème RIMA après avoir été désigné pour soutenir le groupement interarmes dans le cadre de l'opération Barkhane, précise le ministère de la Défense.

L'officier est le 24ème militaire français tué au Mali depuis l'engagement français Serval en 2013 suivi par l'opération anti-terroriste Barkhane.