Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Un projet de barrière de péage en Normandie pour les Anglais en cas de Brexit dur

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce sera l'une des conséquences d'un Brexit dur si aucun accord n'est trouvé d'ici au 12 avril prochain. La création d'une barrière de péage pour les anglais à la descente du ferry à Ouistreham (Calvados).

Le port de Ouistreham
Le port de Ouistreham © Maxppp - - Olivier Boitet-

Ouistreham, France

Mise à jour : ceci est un poisson d'avril :-)

Ce sera l'une des conséquences d'un Brexit dur si aucun accord n'est trouvé d'ici au 12 avril prochain. La création d'une barrière de péage pour les anglais à la descente du ferry à Ouistreham. Le péage est un droit que l'on doit habituellement acquitter pour emprunter un ouvrage d'art ou franchir un passage mais dans ce cas précis, applicable aux britanniques, la référence est  ancienne. Le mot "péage"  était issue en ancien français du latin populaire "pedaticum" qui était , littéralement, "le droit de mettre le pied". Et bien pour mettre le pied en Normandie, les Normands ont imaginé un péage à destination des Sujets de sa majesté.

Aider au retour des vétérans

Il serait construit à Ouistreham, à la descente du ferry et les fonds recueillis devraient permettre, dans un premier temps d'aider à financer le retour de certains vétérans britanniques sur les plages du débarquement l'été prochain,  pour le 75ème anniversaire du Jour-J. 

Un fond d'aide aux marins-pêcheurs français

Pour la suite,  plusieurs pistes sont à l'étude. Et parmi elles, le financement d'un fonds d'aide aux marins-pêcheurs français qui, en cas de Brexit dur, ne pourraient plus aller pêcher sur les côtes anglaises. A raison de 11,16 euros le passage ( soit 10 livres)  à payer impérativement en euros, l'argent ainsi  recueilli permettrait  d'amortir la perte conséquente de ressources en poisson . 

Sur le port de Ouistreham les barrières de péage ne sont pas encore installées mais ça n'empêche pas Gary d'être mécontent :   

"La France n'est plus attractive, on ira en Espagne, plus en Normandie. On paye trop et on va faire la même chose pour vous en Angleterre !"

Quand il apprend que L'argent du péage servira dans un premier temps à aider les vétérans anglais à revenir en Normandie pour le 75e anniversaire du Débarquement, Garry change de ton :   

"Ah... C'est bien alors, si c'est pour les soldats du D-Day, on sera de retour en Normandie ! "

L'idée d'une aide pour les libérateurs de l'Europe séduit aussi Adom : 

"Si c'est pour une bonne cause, on peut le faire, de nombreux soldats ont des problèmes pour venir aux commémorations. Mais on paie partout beaucoup de taxes, et plus de taxes, ça ne donne pas envie aux gens d'utiliser le ferry"

L'installation du péage du port de Ouistreham pourrait débuter dans quelques jours, en cas de Brexit sans accord. 

La réaction des anglais sur le port de Ouistreham à propos du projet de péage pour le Brexit