International

Un Strasbourgeois djihadiste de 13 ans serait mort au combat en Syrie

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 9 mars 2015 à 18:17

Daech propagande enfants
Daech propagande enfants © Copie d'écran d'une vidéo de propagande de Daech

Un jeune Strasbourgeois serait mort au combat en Syrie, selon David Thomson ce lundi. Ce journaliste de RFI spécialisé dans les départs de Français en Syrie a obtenu ces informations de ses contacts au sein de l'Etat islamique. Plusieurs dizaines de Strasbourgeois seraient déjà partis en Syrie.

David Thomson, journaliste à Radio France Internationale révèle qu'un jeune garçon de 13 ans, originaire de Strasbourg, serait mort en Syrie, il y a deux mois. Il s'agirait selon lui du plus jeune combattant français auprès de l'Etat islamique (El). Selon le journaliste, spécialiste des djihadistes français partis en Syrie, Abu Bakr Al-Faransi a été tué "alors qu’il était chargé de surveiller un poste frontière dans la région de Homs. Il a été victime d'une attaque de l'armée syrienne (...)  Deux de ses frères ont aussi été tués dans des combats". Il serait parti en Syrie "il y a quelques mois en camping car, avec toute sa famille" . Selon David Thomson, "il est le plus jeune combattant tué au sein de l'organisation Etat islamique".

Depuis deux mois, El diffuse des vidéos de camps d'entraînements militaires pour enfants. "Ils sont formés au maniement des armes et au corps à corps ", explique David Thomson. D'après lui, "l'Etat islamique veut montrer qu'il forme la nouvelle génération prête à combattre" .

Auteur du livre, Les Français jihadistes  (Les Arènes), David Thomson estime que "plusieurs dizaines de djihadistes de la région de Strasbourg sont déjà partis en Syrie, mais ce n'est pas une particularité strasbourgeoise. Tous les départements français sont touchés".

David Thomson, journaliste à RFI et auteur du livre "Les Français jihadistes" (Arènes)

Partager sur :