International

Une ambulance amiénoise en partance pour Alep en Syrie

Par Hugo Brisset, France Bleu Picardie et France Bleu lundi 26 décembre 2016 à 19:07

Les membres de l'association « Ambulances sans frontières » posent devant le véhicule qui va être envoyé à Alep en Syrie.
Les membres de l'association « Ambulances sans frontières » posent devant le véhicule qui va être envoyé à Alep en Syrie. © Radio France - Hugo Brisset

Plusieurs médecins amiénois d'origine syrienne, membres de l'association "Ambulances sans frontières", vont envoyer un véhicule dans les prochaines semaines à Alep en Syrie, où la situation humanitaire est dramatique. Ils lancent un appel au don pour récupérer des médicaments et produits pour bébé.

L'ambulance roulait encore il y a quelques jours sur Amiens, et elle va bientôt entamer une deuxième vie à Alep en Syrie. Les membres de l'association "Ambulances sans frontières" vont l'envoyer sur place, dans un centre de soin. "Il y a un manque de moyens de transports pour les blessés car la guerre n'a pas épargné les hôpitaux", explique Fayez Bitar, ophtalmologiste à Amiens d'origine syrienne. La semaine dernière, il restait 60 ambulances sur Alep. Une information du conseil de l'ordre des médecins en Syrie qui dresse un tableau sombre de la situation médicale sur place.

Fayez Bitar, ophtalmologiste d'origine syrienne, a eu au téléphone le conseil de l'ordre des médecins en Syrie

Appel au don

L'association lance un appel aux dons pour remplir l'ambulance de produits divers :"Nous cherchons surtout des antibiotiques, des antalgiques, des fauteuils roulants, et du lait en poudre pour les enfants", énumère Pascal Fradcourt, président-fondateur d'"Ambulances sans frontières" et ambulancier de métier. "On est dépassés par les événements. Envoyer cette ambulance, c'est le maximum que l'on puisse faire pour le moment", raconte Raifah Makdassi, franco-syrienne et médecin néphrologue à Amiens. L'association n'est pas à son coup d'essai puisqu'elle avait déjà envoyé cinq ambulances en Syrie en 2014. Ce nouveau véhicule sera acheminé par cargo. Il partira dans quelques semaines du Havre et devrait prendre la direction du port de Lattaquié en Syrie. Un voyage d'une quinzaine de jours.

Reportage d'Hugo Brisset

Pour faire un don, rendez-vous au siège d'"Ambulances sans frontières" , 21 avenue de l'Europe à Amiens.