Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Une association périgourdine aide les victimes des séismes au Népal

lundi 27 avril 2015 à 6:00 Par François Sauvestre, France Bleu Périgord

Les amis de Children's Home, association basée à Notre Dame de Sanilhac a ouvert plusieurs orphelinats depuis une vingtaine d'années au Népal. Un de ces bâtiments, s'est effondré à cause des tremblements de terre qui ont tué plus de 2.000 personnes depuis samedi dans le pays. L'association lance un appel aux dons.

Les enfants népalais hébergés et aidés par l'association Children' Home.
Les enfants népalais hébergés et aidés par l'association Children' Home. - Patrice Floquet

Depuis samedi, la terre n'arrête pas de trembler au Népal. Un séisme d'une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter a secoué la capitale Katmandou et ses alentours. Des répliques se font sans cesse ressentir depuis. Dimanche soir, les autorités népalaises avançaient un bilan humain de près de 2 500 morts et plus de 6 000 blessés.

Ce bilan macabre va encore s'alourdir car de nombreuses zones reculées restent inaccessibles pour les secours . C'est le cas de la région de Sindhupalchok, au nord de la capitale. Selon des témoignages recueillis sur place, la ville de Melamchi, qui compte 12 000 habitants serait détruite "aux trois-quarts"

Un orphelinat dévasté

Dans cette ville de Melamchi, l'association périgourdine des Amis de Children's Home a construit une maison pour accueillir des enfants dont les parents ont été tués pendant la guerre civile népalaise de 1996 à 2006. Une vingtaine d'orphelins y vit. Samedi, lors du tremblement de terre ils étaient en plein déjeuner. Tous ont pu sortir à temps et se réfugier sur un terrain de football.

"Ils vivent depuis dans des abris de fortune" , sous des tentes précise Patrice Floquet, habitant de Notre Dame de Sanilhac et président de l'association. Avec son épouse, originaire du Népal ils tentent de récupérer un maximum d'informations mais "ce n'est pas simple car tout est coupé là-bas ". 

Népal ENRO 2

Aide aux écoles

Children's Home ne se contente pas d'accueillir les orphelins. L'association participe aussi à l'entretien et la rénovation d'une trentaine d'écoles de cette région de Sindhupalchok. Selon Patrice Floquet, "une bonne partie de ces bâtiments est certainement détruite"

Les enfants népalais hébergés et aidés par l'association Children' Home.

Les besoins ne peuvent pas encore être évalués mais l'association périgourdine lance un appel aux dons pour permettre de trouver une solution d'hébergement à ces enfants victimes des tremblements de terre. Vous pouvez vous informer en envoyant un mail à l'adresse : childrenshome@free.fr.

Népal SON 1

A LIRE AUSSI

Séisme au Népal : plus de 3.200 morts