Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

"Il faut plus de présence humaine dans les trains" : la colère des agents de la SNCF dans l'Indre et le Cher

-
Par , France Bleu Berry

Les conducteurs et contrôleurs de la SNCF font part de leur ras-le-bol. Ils demandent à la compagnie ferroviaire de rétablir un contrôleur dans chaque train en circulation. Pour les syndicats, c'est une question de sécurité pour les usagers et pour les conducteurs.

Des contrôleurs près d'un TGV (photo d'illustration)
Des contrôleurs près d'un TGV (photo d'illustration) © Maxppp - Vincent ISORE/IP3 PRESS

Bourges, France

La circulation a été perturbée ce vendredi sur le réseau SNCF en région centre-Val de Loire. Des conducteurs de trains et des contrôleurs ont fait valoir leur droit de retrait après un accident à un passage à niveau dans les Ardennes mercredi. Un TER a percuté un convoi exceptionnel. 11 personnes ont été blessées, dont le conducteur du train. Il a dû gérer seul la situation car il n'y avait pas de contrôleurs.

La disparition des contrôleurs, un risque pour le conducteur et pour les voyageurs ?

Une situation qui provoque le ras-le-bol de nombreux agents de la compagnie ferroviaire. Plusieurs personnes interrogées évoquent un incident sur la ligne entre Bourges et Nevers jeudi 17 octobre. "Un conducteur a évoqué un dérangement de signalisation sur la ligne Bourges-Nevers. Il avait des vérifications à faire sur la voie. Il a été obligé de laisser les usagers seuls à bord du train", explique Stéphane Démare, cheminot CGT à Bourges. "Après, on peut tout imaginer : des usagers qui s'inquiètent si l'interruption est longue, certains qui forcent les portes pour descendre sur les voies", ajoute-t-il.

Nous, on dénonce la déshumanisation, ça a commencé par les gares avec les fermetures de certains guichets et maintenant, c'est dans les trains - Stéphane Démare, cheminot CGT à Bourges

"Des trains qui passent par Vierzon et Bourges ne sont pas systématiquement équipés de contrôleurs. Le conducteur est souvent seul", Sébastien Nugou, secrétaire CGT des cheminots en région Centre-Val de Loire. Et les syndicats s'inquiètent de l'arrivée des nouvelles technologies qui risquent de remplacer le personnel. "Avec les caméras embarquées qui vont arriver dans les trains, la SNCF ne prévoira pas de contrôleurs à bord. C'est quelque chose qui va se généraliser à court terme", alerte Sébastien Nugou.

Les conducteurs et les contrôleurs le rappellent, c'est un enjeu de sécurité. "Si un contrôleur est présent, il peut prévenir la violence, les agressions, le vandalisme. C'est ça aussi la présence humaine", insiste Stéphane Démare, cheminot CGT à Bourges. "Nous, on dénonce la déshumanisation. Ça a commencé par les gares avec les fermetures de certains guichets. Et maintenant, c'est dans les trains", ajoute-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu