Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une voiture sans conducteur d'Uber impliquée dans un accident mortel aux États-Unis

-
Par , France Bleu

Uber, qui fait rouler des voitures autonomes aux États-Unis, a suspendu cette activité suite à un accident de la route mortel lundi. L'une de ces voitures sans conducteur a percuté une piétonne.

La société de VTC Uber espère devenir leader sur le marché prometteur des véhicules autonomes.
La société de VTC Uber espère devenir leader sur le marché prometteur des véhicules autonomes. © AFP - Angelo Merendino

Selon Uber, "le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant" lorsqu'il a heurté "une femme qui traversait en dehors des clous". Cet accident, qui s'est déroulé lundi à Tempe près de Phoenix dans l'état américain d'Arizona, a tué la piétonne. Suite à cela l'entreprise a suspendu son programme de test des voitures sans conducteur, dans différentes villes des États-Unis et également au Canada. 

Les défenseurs de la conduite autonome estiment que cette technologie peut diminuer le nombre d'accidents, précisément parce que les machines seraient plus fiables qu'un humain. 

Pas le premier accident mortel

Mais l'événement de lundi n'est pas le premier accident mortel impliquant un véhicule de ce type. Un automobiliste américain d'une quarantaine d'années avait trouvé la mort en 2016 alors qu'il conduisait une berline Model S de Tesla équipé d'Autopilot, logiciel qui permet un certain nombre de manœuvres sans l'intervention du conducteur. 

Le régulateur des transports américain avait estimé que le système était en partie responsable de l'accident et n'aurait pas dû être utilisé sur la route où était survenu l'accident, parce que celle-ci n'était pas adaptée à cette technologie. 

Un marché juteux pour les sociétés de VTC

Il s'agit bien dans cette affaire de la société de VTC Uber, installée en France, qui s'est positionnée sur le marché en développement de la conduite autonome. Un marché prometteur qui met en position de concurrence féroce plusieurs entreprises voulant devenir leader, notamment des sociétés de VTC qui pourraient ainsi supprimer leur principal poste de dépenses : les salaires des chauffeurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu