Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Il y a 50 ans, le 21 juillet 1969, on a marché sur la Lune

VIDÉOS - 50 ans de l'Homme sur la Lune : premier pas, alunissage, décollage... revivez cette mission jour par jour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Il y a 50 ans, l'Homme marchait sur la Lune dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969. Du décollage de la fusée au premier pas de Neil Armstrong en passant par l'alunissage, France Bleu vous fait revivre jour par jour les moments forts de la mission Apollo 11 qui a marqué l'histoire de l'humanité.

Buzz Aldrin sur la Lune
Buzz Aldrin sur la Lune © AFP - NEIL ARMSTRONG / NASA

Il y a 50 ans, l'Homme marchait pour la première fois sur la Lune. France Bleu vous propose de revivre, journée par journée, la mission Apollo 11. Un voyage extraordinaire qui va rester dans l'histoire.

Apollo 11 : la chronologie de la mission - Visactu
Apollo 11 : la chronologie de la mission © Visactu - Visactu

16 juillet 1969 : le décollage

À Cap Canaveral, trois astronautes américains, Neil Armstong, Buzz Aldrin et Michael Collins, visiblement décontractés et équipés de combinaisons  pesant 72 kg, ont pris place à bord de la fusée Saturne V. Un énorme vaisseau qui pesait environ 3.000 tonnes. 

Le 16 juillet 1969 à 20h17 (heure GMT, horaire universel), la fusée a décollé déclenchant une onde de huit kilomètres de diamètre. Les étages de la fusée se sont détachés au fur et à mesure pour laisser place au vaisseau qui va atteindre la Lune.

17-18-19 juillet 1969 : le voyage

Le voyage a duré trois jours. 72 heures durant lesquelles les astronautes ont pu observer, en apesanteur, la Terre depuis leur navette.

Vue de la terre depuis Apollo 11.  - AFP
Vue de la terre depuis Apollo 11. © AFP - NASA

19 juillet 1969 : mise en orbite 

Après des dizaines d'heures de voyage, les astronautes ont dû entrer dans l'orbite de la Lune. Une fois l'opération réussie, la navette a gravité autour du satellite le 19 juillet 1969.

Vingt-quatre heures plus tard, Buzz Aldrin et Neil Armstrong ont dû quitter leur collègue, Michael Collins. La capsule Eagle, s'est détachée du reste de la fusée, direction la Lune. 

À partir de ce moment-là, les deux astronautes qui devaient se poser sur la Lune, n'ont plus eu de contact avec la base de Houston mais seulement avec Collins, qui servait de relais en direction de la Terre.

Collins a gravité seul autour de la Lune dans la navette.  - AFP
Collins a gravité seul autour de la Lune dans la navette. © AFP - Nasa

20 juillet 1969 : descente du module vers la Lune

C'était l'une des parties les plus dangereuses de la mission : poser le module "Eagle" sur la Lune. Pour ne pas faciliter la tâche, l'ordinateur de la capsule a saturé d'informations et n'a cessé d'indiquer des messages d'erreurs. Neil Armstrong a donc été dans l'obligation de prendre les commandes manuellement. Sauf que dans le même temps, les réserves d'essence n'ont cessé de diminuer. 

L'astronaute est finalement parvenu à alunir l'Eagle, alors même qu'il ne restait plus que 20 secondes d'essence. La capsule est posée sur la Lune le 20 juillet 1969. Il est 23h42 GMT quand les deux hommes ont commencé à préparer leur descente. L'histoire était en marche. 

Le module Eagle amorçant sa descente vers la Lune.  - AFP
Le module Eagle amorçant sa descente vers la Lune. © AFP - Nasa

21 juillet 1969 : l'Homme marche sur la Lune

Une fois sur la surface de la Lune, les deux astronautes ont du lourdement s'équiper avant de descendre de la capsule. Neil Armstong est sorti en premier, prenant tout son temps pour descendre l'échelle d'Eagle. Le 21 juillet 1969 à 2h56 GMT (3h56 heure française), il a posé le premier pas sur la Lune. C'est à ce moment, et sous les caméras du monde entier que l'astronaute a déclaré cette formule désormais célèbre : 

C'est un petit pas pour l'Homme mais un bond de géant pour l'humanité — Neil Armstrong

600 millions de personnes - soit près d'un être humain sur quatre à cette époque - ont regardé à la télévision en direct dans le monde entier, l'Homme marcher sur la Lune, un record à ce jour. 

Les deux hommes ont planté le drapeau américain sur la Lune, ont ramassé des roches lunaires, et ont installé des équipements de mesures scientifiques. Ils ont également pris des photos et se sont entretenus par téléphone avec le président américain Nixon.

Au total, ils seront restés moins de 2h30 sur la surface de la Lune car les réserves d'oxygène n’étaient pas illimitées. 

Une fois ces travaux terminés, les deux hommes sont remontés au sein de la capsule à 5h11 GMT, pour dormir, manger et déjà préparer le départ. 

Les astronautes ont dû ramasser des roches ainsi que disposer des instruments de mesure.  - AFP
Les astronautes ont dû ramasser des roches ainsi que disposer des instruments de mesure. © AFP - Neil ARMSTRONG / NASA
La Terre vue de la Lune. - AFP
La Terre vue de la Lune. © AFP - Nasa

22 juillet 1969 : retour à la navette

21 heures et 36 minutes après l’atterrissage sur la Lune, Armstrong et Aldrin sont repartis pour rejoindre Collins qui les attendait dans la fusée, toujours en orbite autour de la Lune. Pendant que ses compatriotes ont marché sur la Lune, lui, a tourné plusieurs fois autour du satellite. A 17h55 GMT, le module Eagle a quitté la Lune. 

La manœuvre était délicate puisque Eagle devait entrer en orbite avec le timing précis et nécessaire pour s'amarrer avec la fusée de Collins. Si ce fût compliqué, l'opération a été une réussite, et les trois hommes se sont rejoint, plusieurs jours après s'être séparés. 

23 et 24 juillet 1969 : descente vers la Terre 

Une fois les trois astronautes réunis, ils ont amorcé leur descente vers la Terre. Le retour était moins long que l'aller étant donné que l'attraction terrestre est plus forte que l'attraction lunaire. 

Telle une boule de feu, la navette est entrée dans l’atmosphère sans encombre. Les parachutes se sont déployés et les astronautes amerrissent dans l'océan Pacifique, huit jours après le début de la mission Apollo 11. 

Repêchés par l'armée américaine, les trois hommes vont être mis en quarantaine pendant trois semaines. La Nasa craignait à l'époque que les hommes soient contaminés par des virus extraterrestres. 

Ces hommes ne retourneront jamais dans l'espace, prenant des chemins différents et vivant mal le retour sur Terre. 

Au total, douze astronautes ont marché sur la Lune, tous américains, dans le cadre du programme Apollo, de juillet 1969 à décembre 1972. Aux États-Unis, on les appelle les Moonwalkers.

De gauche à droite, Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin.  - AFP
De gauche à droite, Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin. © AFP - Nasa

Notre dossier complet

Choix de la station

France Bleu