Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Deux pompiers bretons partent aider au Liban

-
Par , France Bleu Armorique

Julien Le Marec et Philippe Le Talour, deux pompiers du Morbihan, sont partis jeudi 6 août pour Beyrouth depuis Rennes. Leur départ fait suite à l'explosion qui a fait au moins 137 morts et 5000 blessés et s'est décidé le matin même, avec l'association Pompiers Solidaires.

Les pompiers sont partis avec seulement leurs affaires, un casque et des kits de survie.
Les pompiers sont partis avec seulement leurs affaires, un casque et des kits de survie. © Radio France - Maxime Glorieux

Julien Le Marec et Philippe Le Talour, deux pompiers de Plescop (Morbihan), sont partis aider à Beyrouth, après l'explosion qui a fait au moins 137 morts et 5000 blessés. Leur départ pour le Liban, jeudi 6 août vers 20h, a été organisé dans la précipitation le matin même. Sac à dos sur le dos, avec seulement leurs affaires, un casque et des kits de survie, ils ont pris le train depuis la gare de Rennes direction Paris d'où ils s'envoleront le lendemain. 

"Ça s'est fait très rapidement pour gérer notre côté personnel et professionnel. Les gens de notre entourage nous connaissent, ce n'est pas une surprise", explique Julien Le Marec, le chef de mission. Philippe Le Talour, le logisticien, ajoute : "C'est de l'altruisme pur. Par rapport à nos compétences techniques, qu'on pourra partager, c'est tout bénef !". 

Leur mission va durer une semaine. Elle est coordonnée par l'association Pompiers Solidaires. "C'est une équipe très légère, explique Stéphane Mahouin, le directeur de l'association. Il y a un chef de mission, un logisticien qui sont en charges de la mission d'évaluation pour savoir d'ici 48 h ce qu'on envoie comme matériel supplémentaire. Avec eux, il y aura un médecin et une infirmière. Ils seront à disposition des autorités, pour aider un hôpital local par exemple. Le but est de pérenniser notre action."

L'initiative a été mise en place avec l'association Action Santé Femmes (ASF), pour aider la population sur place. L'équipe sera de retour en Bretagne le vendredi 14 août. La mission pourrait alors continuer, avec d'autres bénévoles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess