Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

VIDÉOS - États-Unis : un mécanicien vole un avion vide et meurt en s'écrasant à son bord

samedi 11 août 2018 à 18:02 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Un mécanicien de 29 ans a volé un avion vide vendredi soir à l'aéroport de Seattle, avant de faire écraser l'appareil et de mourir à son bord. Lors de sa conversation avec les aiguilleurs du ciel, qui tentaient de le faire atterrir en toute sécurité, il s'est décrit comme "un mec brisé".

L'avion bimoteur volé à l'aéroport de Seattle, vendredi soir.
L'avion bimoteur volé à l'aéroport de Seattle, vendredi soir. © AFP - John Wauldron

Un mécanicien de 29 ans a volé un avion vide de 90 places vendredi soir à l'aéroport de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis. Il a effectué quelques figures acrobatiques sous l’œil vigilant de deux F-15 militaires, avant de mourir en s'écrasant dans la baie de Seattle. La police locale a rapidement écarté tout caractère "terroriste", assurant que ce mécanicien de la compagnie Alaska Airlines avait des tendances "suicidaires" et avait agi seul.

Tonnneau, looping au ras de l'eau et crash mortel 

Les circonstances dans lesquelles le jeune homme a réussi à faire décoller l'appareil, un bimoteur à hélices Bombardier Q400, n'ont pas été détaillées par les autorités. Une vidéo amateur montre l'appareil effectuer un lent tonneau sur lui-même, puis un looping qui s'achève au ras de l'eau avant de se redresser. Le tout sous la surveillance étroite de deux F-15 militaires qui ont reçu l'ordre de "voler en supersonique pour accélérer l'interception" selon l'armée. La vidéo ne montre pas  le crash de l'avion dans la baie de Seattle, qui n'a pas fait de victimes.

Un "mec brisé"

Un enregistrement audio entre le mécanicien, identifié comme "Rich" ou "Richard", et la tour de contrôle brosse un portrait complexe du jeune homme, tour à tour surexcité, confus, calme et honnête. Il dit d'abord avoir mis assez de carburant "pour aller voir les montagnes olympiques", situées dans l'Etat de Washington près de la frontière canadienne, avant de s'inquiéter du fait que le carburant ait été consommé "plus vite que je ne pensais".

Je suis juste un mec brisé, j'ai quelques boulons mal vissés, j'imagine" - Le mécanicien aux aiguilleurs du ciel

Alors que la tour de contrôle tente de le convaincre d'atterrir sur une base militaire voisine, il craint que les militaires ne lui fassent "passer un mauvais quart d'heure". Le mécanicien se confie ensuite : "Il y a beaucoup de gens qui se soucient de moi. Ça va les décevoir de savoir que j'ai fait ça. Je voudrais m'excuser auprès de chacun d'eux. (Je suis) juste un mec brisé, j'ai quelques boulons mal vissés, j'imagine. Je ne l'avais jamais vraiment su, jusqu'à maintenant".

A l'aéroport de Seattle-Tacoma, les autorités avaient dans un premier temps signalé qu'un employé d'une compagnie aérienne avait procédé à un "décollage non autorisé" à bord d'un avion vide avant de s'écraser en quittant l'aéroport. L'avion appartenait à la compagnie Horizon Air, filiale d'Alaska Airlines.