Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

VIDÉO - L'émotion des marins du Charles de Gaulle de retour au port de Toulon après quatre mois de mission

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Ils étaient près de 2.000 sur le quai de la base navale de Toulon, ce dimanche, pour accueillir les marins du Charles de Gaulle, de retour de sa dernière opération. Après quatre mois d'absence, les militaires et leur famille étaient très émus.

Les marins se pressent à tribord pour apercevoir leurs proches
Les marins se pressent à tribord pour apercevoir leurs proches © Radio France - Winny Claret

Toulon, France

Les larmes de joie, les applaudissements, le bonheur des familles de marins, ce dimanche 7 juillet aux alentours de 8h du matin, sur le quai de la base navale de Toulon. Certains sont même arrivés en pleine nuit pour être sûrs de ne pas rater le retour du Charles de Gaulle après quatre mois de mission tout autour du monde. 

Plus de 3.000 marins ont participé à l'opération, ils ont parcouru 36.000 milles nautiques : c'est presque deux tours du monde ! Alors après un tel périple de la Méditerranée orientale à Singapour, les militaires avaient hâte de retrouver leurs proches. 

Retrouvez en images l'arrivée du Charles de Gaulle sur le compte Twitter de France Bleu Provence.

Beaucoup d'émotion

En approchant du port-base du Charles de Gaulle, ils affichent tous un grand sourire. Et pour faire honneur à ceux qui les attendent à quai, les militaires se mettent en ligne tout autour du pont : c'est ce qu'on appelle le poste de bande. "C'est la transition entre la mer et le quai où nos familles nous attendent", explique le capitaine Etienne, qui commande la 12e flotille de chasse embarquée. Et pour le pilote de Rafale, c'est un moment émouvant, "Ça fait quatre mois qu'on a quitté nos familles, donc il y a de l'émotion."

Le Charles de Gaulle entre dans le port, les marins se pressent à tribord pour apercevoir les enfants, les parents, les compagnons, etc. Comme Audrey : "C'est frustrant parce qu'on sait que la famille est là au milieu mais on n'arrive pas à les voir."

2.000 personnes attendues à la base navale. Des banderoles sont déployées, des enfants ont sorti l'habit du dimanche, comme Hermine, 12 ans, qui sait déjà ce qu'elle fera en premier en retrouvant son papa : "Un gros câlin et des bisous.