Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

VIDÉO - Lycéennes nigérianes : Boko Haram les montre converties à l'islam

lundi 12 mai 2014 à 15:44 - Mis à jour le lundi 12 mai 2014 à 16:10 Par Marina Cabiten, France Bleu

Le chef de Boko Haram a diffusé lundi une vidéo, montrant une centaine de jeunes femmes présentées comme les lycéennes nigérianes enlevées en avril. Le leader islamiste exige la libération de prisonniers contre celle des jeunes filles, ce que le Nigeria a refusé dans la foulée.

Le chef de Boko Haram, dans la nouvelle vidéo publiée lundi 12 mai - capture d'écran
Le chef de Boko Haram, dans la nouvelle vidéo publiée lundi 12 mai - capture d'écran

Il n'a pas fallu plus de quelques heures au gouvernement nigérian pour refuser le marché proposé par Boko Haram : l'échange de membres du groupe islamiste retenus prisonniers par les autorités, contre les lycéennes prises en otage le mois dernier. "Ce n'est pas à Boko Haram et aux insurgés de poser leurs conditions ", affirme le ministre de l'Intérieur Abba Moro. "Il n'est pas question d'échanger une personne contre une autre ", a-t-il ajouté, répondant aux questions de l'AFP. 

Une centaine de jeunes filles qui portent le voile intégral

Dans une nouvelle vidéo publiée lundi par la secte, d'une durée de 27 minutes, c'est son dirigeant Abubakar Shekau qui évoque cet échange. Il revendique à nouveau ce rapt, et ajoute cette fois que les jeunes filles ont été converties à l'islam. Ensuite, la vidéo montre une centaine de jeunes femmes portant le voile intégral, qui récitent le premier chapitre du Coran. Elles sont présentées comme étant les lycéennes nigérianes enlevées.

"Ces filles dont vous vous préoccupez tant, nous les avons en fait libérées. Et vous savez comment on les a libérées ? Ces filles sont devenus musulmanes" — Abubakar Shekau

Deux filles interrogées disent qu'elles étaient chrétiennes et se sont converties à l'islam, une autre affirme que les otages ne sont pas maltraitées. Lundi également, François Hollande a annoncé avoir demandé aux Etats-Unis et à la Grande-Bretagne d'être présents samedi au sommet visant à coordonner la lutte contre Boko Haram après cet enlèvement de plus de 200 lycéennes .

Ce que l'on sait sur le groupe Boko Haram - Aucun(e)
Ce que l'on sait sur le groupe Boko Haram