Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Martin Fourcade, le biathlète des records

VIDÉO - Martin Fourcade dénonce la "stupide théorie" de Donald Trump sur "les pays de merde"

vendredi 12 janvier 2018 à 21:46 Par Germain Arrigoni, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Roussillon et France Bleu

Martin Fourcade, porte-drapeau de la France aux prochains JO d'hiver, a fustigé vendredi la "stupide théorie" du président des Etats-Unis Donald Trump, qui a provoqué une tempête mondiale en qualifiant, selon plusieurs médias, certaines nations de "pays de merde".

Martin Fourcade a tenu à égratigner le président américain Donald Trump, suite aux propos polémiques de ce dernier
Martin Fourcade a tenu à égratigner le président américain Donald Trump, suite aux propos polémiques de ce dernier © AFP - CHRISTOF STACHE

Il n'a pas sa langue dans la poche. Porte-drapeau de la délégation française aux prochains Jeux olympiques d'hiver (9-25 février à Pyeongchang), Martin Fourcade a fustigé la "stupide théorie" du président des Etats-Unis Donald Trump, qui a provoqué une tempête mondiale en qualifiant, selon plusieurs médias, des nations africaines et Haïti de "pays de merde".

Alors que le n°1 mondial du biathlon venait de prendre la 2e place pour les Français derrière la Norvège lors du relais de Ruhpolding comptant pour la Coupe du monde de biathlon, il a déclaré sur la Chaîne L'Equipe : "J'espère que le président des Etats-Unis ne regardait pas cette course parce que la Norvège a donné raison à sa stupide théorie. On essaiera de montrer aux JO qu'on n'est pas un pays de merde."

Selon le Washington Post, Donald Trump a expliqué durant une réunion avec des parlementaires à la Maison Blanche sur l'immigration que les Etats-Unis devraient plutôt accueillir des ressortissants de la Norvège, dont il avait rencontré la Première ministre la veille, plutôt que d'Haïti ou des pays africains. "Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ?", a demandé le président américain, selon Washington Post qui cite plusieurs sources anonymes.

Dans la journée, le président américain a laissé entendre qu'il n'avait pas utilisé cette expression. "Le langage que j'ai utilisé lors de la réunion était dur, mais ce ne sont pas les mots utilisés", a-t-il tweeté.