Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Référendum en Catalogne

VIDÉO - Référendum en Catalogne : la montée de l’indépendantisme depuis dix ans

vendredi 29 septembre 2017 à 16:59 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Roussillon et France Bleu

Le Parlement catalan a prévu d’organiser un référendum sur l’indépendance de la Catalogne le 1er octobre malgré l’opposition du gouvernement espagnol. Retour sur la montée de l’indépendantisme depuis dix ans.

La Diada du 11 septembre 2012.
La Diada du 11 septembre 2012. © Maxppp -

Le statut d'autonomie de la Catalogne est la loi qui régit l'organisation institutionnelle de la Catalogne, en Espagne. En août 2006, la Catalogne y est définie comme une « nation ». Depuis dix ans, de nombreuses manifestations, actions ou concertations... se succèdent en faveur de l'indépendance.

Les manifestations en faveur de l’indépendance

En 2010, le tribunal constitutionnel annule 14 des 223 articles du statut d'autonomie. Cette décision provoque une marche de protestation à Barcelone le 10 juillet 2010 « Som una nació. Nosaltres decidim » (Nous sommes une nation, nous décidons). Cette manifestation réunit plus d'un million de personnes.

En 2012, l'Assemblée nationale catalane organise la manifestation « Catalogne, nouvel État d'Europe » le 11 septembre (Diada, jour national de la Catalogne). L'événement rassemble 1,5 million de personnes en faveur de l'organisation d'un référendum. L'année d'après, l'accent est mis sur la « Voie catalane vers l'indépendance », une chaîne humaine de 400 kilomètres du nord au sud de la Catalogne, un symbole « du peuple catalan pour son indépendance ».

Première consultation d'autodétermination

Artur Mas, président de la Généralité de Catalogne, propose une « consultation d'autodétermination ». Le 9 novembre 2014, 80% des Catalans se prononcent en faveur de l'indépendance, mais ils ne représentent qu'un tiers des inscrits. Les élections régionales anticipées du 27 septembre 2015 sont un demi-succès pour les indépendantistes avec 47,8% des voix, mais la majorité en sièges (72 sur 135).

Contesté au sein du camp indépendantiste, Artur Mas, le président sortant de la Catalogne, cède sa place le 9 janvier 2016 au maire de Gérone, Carles Puigdemont, pour gouverner la Généralité de Catalogne. Le 28 septembre, ce dernier annonce l'organisation d'un référendum d'autodétermination un an plus tard.

Le projet de référendum de la Catalogne

Le 9 juin 2017, l’annonce est officielle : un référendum sur l'indépendance sera organisé le 1er octobre malgré la ferme opposition du gouvernement espagnol. Une seule question sera posée : « Voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant sous la forme d'une république ? »

Le 6 septembre, la majorité indépendantiste valide le projet de loi référendum. Le lendemain, la Cour constitutionnelle espagnole suspend le texte. Le même jour, le Parlement catalan adopte la loi de transition sur l'organisation de la Catalogne si le « oui » l’emporte au référendum. C'est le début d'un mois de tension entre les séparatistes et Madrid.