Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

VIDÉOS - La carrière de Robin Williams en dix extraits cultes

mardi 12 août 2014 à 9:45 France Bleu

L'acteur américain Robin Williams est mort dans la nuit de lundi à mardi, probablement suicidé, à l'âge de 63 ans. Depuis les années 80, il a marqué l'histoire du cinéma grâce à ses rôles qui l'ont rendu populaire dans le monde entier. Retour sur ses rôles les plus marquants.

 
 

> A LIRE AUSSI : L'acteur américain Robin Williams est mort

Popeye (1980)

Le premier rôle de Robin Williams au cinéma, c'est celui de Popeye. Un rôle adapté de la bande-dessinée et du même nom, qui transforme l'acteur en bagarreur musclé, vêtu d'une marinière et friand d'épinards, qui ne quitte jamais sa pipe. 

Good Morning, Vietnam (1987)

"Gooooooooood Moooooorning Vietnam" ! A lui seul, ce cri radiophonique fait de Robin Williams une star. L'histoire de cet animateur radio envoyé en zone démilitarisée en pleine guerre du Viet-Nam pour dynamiser les ondes rencontre le succès partout dans le monde. 

Le Cercle des Poètes Disparus (1989)

Certainement l'un des rôles les plus marquants de Robin Williams : dans une université américaine de la fin des années 50, il incarne le professeur Keating, qui enseigne la littérature... à sa manière. Il reforme le "cercle des poètes disparus", dont il fut l'un des membres lorsqu'il était étudiant.  

Hook (1991)

Après Popeye, Robin Williams incarne un autre personnage marquant de la culture enfantine : Peter Pan. Oui, mais... adulte. Un Peter Pan avocat, obligé de retourner dans le Pays imaginaire affronter le Capitaine Crochet pour sauver ses propres enfants. 

Aladdin (1992)

En 1992, Robin Williams inaugure ce qui deviendra un passage obligé pour la plupart des films d'animation : pour la première fois un acteur célèbre double un personnage. Il prête sa voix (et son exubérance) au Génie de la Lampe, dont les mimiques elles-mêmes sont inspirées de celles du comédien. Pour les connaisseurs, il est aussi la voix du bonimenteur qui introduit le film

Mrs Doubtfire (1993)

Des heures et des heures de maquillage sont nécessaires chaque jour pour transformer Robin Williams en Madame Doubtfire. Dans ce film, le comédien incarne un père de famille qui se travestit en gouvernante pour revoir ses enfants, après son divorce. Réalisé par Chris Colombus (qui a ensuite réalisé les premiers films de la saga Harry Potter), le film fait plus de cinq millions d'entrées en France.

Jumanji (1995)

Encore l'adaptation d'un livre : dans Jumanji , Robin Williams est Alan Parrish, personnage échappé d'un jeu maléfique dans lequel il a été aspiré enfant. A l'aide des deux enfants qui l'en libèrent (dont la toute jeune Kirsten Dunst), il tente de finir la partie de Jumanji pour être définitivement délivré de l'emprise du jeu, et retrouver son amie d'enfance Sarah. 

Will Hunting (1997)

Dans Will Hunting , Robin Williams donne la réplique à Matt Damon, dont il incarne le psychothérapeute. Ce film rapportera à Robin Williams le seul Oscar de sa carrière, dans la catégorie "meilleur second rôle".

Flubber (1998)

Flubber n'est pas le plus grand succès de Robin Williams, mais c'est certainement l'un de ses films les plus barrés. Dans ce remake, produit par Disney, d'un film des années 60, Monte là-d'ssus , il incarne un savant fou qui découvre une substance mystérieuse "vivante", le Flubber, particulièrement difficile à contrôler. S'il ne fallait en retenir qu'une scène, c'est celle-ci, qui repose essentiellement sur le comique visuel de Robin Williams : la découverte du Flubber par le professeur Barinard. 

La Nuit au Musée (2006) et ses suites

Après de nombreux films moins comiques, Robin Williams revient dans une grosse production pour toute la famille : La Nuit au Musée. Il y joue le rôle de Théodore Roosevelt, l'ancien président des Etats-Unis... ou plutôt, de sa statue de cire. Le troisième épisode de la saga, pour lequel Robin Williams avait rempilé, sortira en France le 11 février 2015.