Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Vidéozap

VIDÉOZAP - Quand les armées du monde cherchent à recruter les jeunes grâce à des clips de rock ou de rap

mercredi 18 avril 2018 à 18:40 Par France Bleu, France Bleu

De plus en plus d'armées, qu'elle soient chinoises, russes ou autres, cherchent à recruter les jeunes via la musique pop rock voire rap.

clip de l'armée de l'Azerbaidjian
clip de l'armée de l'Azerbaidjian - Capture d'écran

Souvent, la réalité de la vie de soldat n'est pas en rapport avec ce qui leur est présenté.  Par exemple en  France. La France a un problème spécifique, celui des déserteurs.  Les désertions qui se multiplient  Environ 1500 l'an dernier   selon le journal Le monde. Dans d'autres pays - pas les  plus démocratiques- pas de scrupule pour attirer les jeunes,  l'armée présente l'armée, la guerre via des clips de rock ou de rap.  Exemple en Azerbaidjan : ce clip  de la semaine dernière avec une femme en béret vert  et en cuir  qui chante, des soldats autour d'elle, prêts à dégainer leur fusil d'assaut Des hélicoptères en rafale des chars d'assaut  du feu, des flammes et bien sûr le président azerbaidjanais  en guest star. En chine on fait la même chose Sauf que c'est du rap. Images de guerre, sensation fortes ... paroles "masculine" explique le journal chinois le quotidien du Peuple.  On pourrait multiplier les exemples Alors ce n'est pas une nouveauté , la musique  et plus généralement le divertissement est un moyen d'attirer les jeunes mais cela en dit long sur la vision de la guerre que l'on cherche à promouvoir   La Russie s'y est déjà essayé il y a quelques années avec un commandant beau gosse ou un fonctionnaire qui tente un rap. 

On peut peut-être préférer cet instantané dans un caserne russe, pas du tout destiné à une campagne de recrutement,  mais bien plus drôle.