Infos

Vladimir Poutine reporte sa visite en France

Par Thibaut Lehut, France Bleu mardi 11 octobre 2016 à 11:48 Mis à jour le mardi 11 octobre 2016 à 12:45

Vladimir Poutine a refusé de transformer sa visite en une réunion de travail sur la Syrie.
Vladimir Poutine a refusé de transformer sa visite en une réunion de travail sur la Syrie. © AFP - Etienne Laurent

Vladimir Poutine ne viendra pas en France le 19 octobre. Le Kremlin a fait savoir ce mardi qu'il "souhaitait reporter", en raison de la crise diplomatique qui oppose la France et la Russie au sujet de la guerre en Syrie.

Le président russe a annoncé ce lundi qu'il reportait sa visite à Paris, prévue le 19 octobre prochain. Ce déplacement de Vladimir Poutine était prévu de longue date, mais François Hollande avait déclaré samedi se "poser la question" de le recevoir, en raison des "crimes de guerre" commis par le régime de Bachar al-Assad à Alep, avec le soutien de l'aviation russe. Le même jour, la Russie mettait son veto aux Nations unies contre une résolution française appelant à la cessation des bombardements.

Une réunion de travail plutôt que des "mondanités"

Le ton était encore monté d'un cran lundi. Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, avait alors averti les Russes que la Syrie serait obligatoirement au menu des discussions à Paris, si la visite de Vladimir Poutine était maintenue. "Si le président de la République décide que le président russe vient, ça ne sera pas pour des mondanités, ce sera pour dire des vérités, pour sortir de ce qui est en train de se passer là-bas et pour faire prendre conscience à la Russie qu'elle est en train de s'engager sur une route dangereuse", avait déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Ce mardi matin, l'Elysée avait donc proposé à Vladimir Poutine de modifier le programme de sa visite, pour la transformer en une réunion de travail autour de la Syrie. Proposition que la Russie a refusé. "En réponse, la Russie vient d'indiquer qu'elle souhaite reporter la visite", a annoncé la présidence de la République. Dans la foulée, le Kremlin a confirmé, en précisant que Poutine est "disposé à visiter Paris lorsque le président Hollande se sentira à l'aise" pour le voir.

À Paris, Vladimir Poutine devait notamment participer à l'inauguration du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, qui doit abriter une cathédrale orthodoxe.

Partager sur :