Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

24 Heures du Mans : Porsche arrête la LMP1

vendredi 28 juillet 2017 à 9:09 Par Marie Mutricy, France Bleu Maine

Un an après le départ d'Audi, c'est au tour de Porsche d'annoncer vendredi l'arrêt de la fabrication de LMP1. L'écurie allemande reste engagée dans le championnat GT mais on ne verra plus les 919 sur le circuit des 24 Heures du Mans. Porsche va se consacrer à la Formule E en 2019.

Porsche a annoncé vendredi son départ de la catégorie LMP1 du championnat d'endurance et donc des 24 Heures du Mans
Porsche a annoncé vendredi son départ de la catégorie LMP1 du championnat d'endurance et donc des 24 Heures du Mans © Maxppp - Eddy Lemaistre

Le Mans, France

La rumeur était de plus en plus insistante, c'est désormais officiel : Porsche se retire de la catégorie LMP1 de l'endurance d'ici la fin de la saison.

Après trois victoires consécutives aux 24 Heures du Mans et un nombre record de coupes soulevées sur le légendaire circuit manceau, l'écurie allemande va se consacrer à la Formule Electrique d'ici 2019. Dans un communiqué l'Automobile Club de l'Ouest, promoteur du WEC - le championnat du monde d'endurance - "regrette ce départ précipité" :

L'Automobile Club de l'Ouest, promoteur du WEC, regrette ce départ précipité, comme la brutalité de cette décision de la part de ce constructeur couronné des plus beaux lauriers de l'Endurance.

Il ne reste donc plus que Toyota en lice dans la catégorie "reine" qui a déjà vu le départ de Peugeot en 2012, puis Audi l'an dernier. L'ACO annonce d'ors et déjà travailler "sur les contours de la saison 2018 qui sera par ses nouveautés tout à fait exceptionnelle".