Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

A Amboise, on se rappelle la venue de Johnny Hallyday chez Gounin, fabricant de chaussures, en 1972

mercredi 6 décembre 2017 à 18:21 Par Aurore Richard, France Bleu Touraine

En 1972, le chanteur est venu visiter les établissements Gounin, un fabricant de chaussures. Accompagné de Sylvie Vartan, il doit participer à la confection d'une ligne de chaussures à son nom. Gabriel Leclerc est le modéliste en charge de cette mission. Sa femme et lui s'en souviennent encore.

La venue de Johnny Hallyday et la ligne de chaussures à son nom ont été un vrai coup de projecteur sur les établissements Gounin
La venue de Johnny Hallyday et la ligne de chaussures à son nom ont été un vrai coup de projecteur sur les établissements Gounin © Radio France - Aurore Richard

Amboise, France

Gabriel Leclerc a passé son plus beau pantalon rayé et des bottes rouges pour l'occasion. Le modéliste est chargé de faire visiter les établissements Gounin à Johnny Hallyday et Sylvie Vartan. " Il a été subjugué par les sapins. Ce sont des grands supports avec des tiges, auxquels on accrochait les formes en bois pour fabriquer les chaussures. Il s'est arrêté devant et il a dit : " Il faut tout ça pour fabriquer une chaussure ? " ", se rappelle, en souriant, Gabriel Leclerc.

L'équipe montre ensuite des modèles de chaussures au chanteur. Des modèles extravagants, très colorés, à paillettes et à talons hauts ont été choisis pour lui. Ce sont des chaussures "drag queen" habituellement proposées au marché américain. Seulement, tout ne se passe pas comme prévu. Johnny Hallyday préfère des modèles classiques : des tennis ou encore, des paires noires, à talons et patins.

Les modèles colorés et extravagants ont finalement plus de succès auprès de Sylvie Vartan que de Johnny Hallyday - Radio France
Les modèles colorés et extravagants ont finalement plus de succès auprès de Sylvie Vartan que de Johnny Hallyday © Radio France - Aurore Richard

Après les affaires, c'est l'heure de l'apéro. Dans la cour des établissements Gounin, les stars boivent un verre avec les 200 employés. " Mon fils avait un an et demi, je l'amène. Je n'avais pas prévu de choses pour avoir une dédicace mais mon fils avait un petit gilet en daim, que mon mari avait fabriqué. Alors, hop, j'ai ouvert le petit gilet et dessus, Johnny a marqué " Bises pour Sébastien " ", se remémore Martine Leclerc.

Les stars repartent et la ligne de chaussures est créée. Près de 20.000 modèles sont vendus en trois ans. Gabriel Leclerc en a même recroisé un lors d'une brocante, à Amboise, il y a quelques semaines.