Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

VIDÉO - Limoges a dit adieu au président du Limoges CSP, Frédéric Forte

samedi 6 janvier 2018 à 17:11 - Mis à jour le samedi 6 janvier 2018 à 17:14 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin et France Bleu

Ce samedi 6 janvier, le peuple vert est venu rendre un dernier hommage au président du Limoges CSP, Frédéric Forte, décédé soudainement dimanche dernier, à l'âge de 47 ans. Un hommage bouleversant.

Photo de Une
Photo de Une © Radio France - N.T

Limoges, France

Aux larmes, citoyens. Des centaines et des centaines de fidèles supporters sont venus rendre un dernier hommage dans la cathédrale du basket français. Silencieusement. Presque religieusement. Beaublanc a dit adieu à Frédéric Forte. 

Les supporters du Limoges CSP se sont recueillis devant la dépouille de Frédéric Forte. Ensemble. "De là-haut, il aurait aimé qu'on soit tous ensemble", explique ce supporter. 

Dans les tribunes, les écharpes des supporters sont en berne. Une rose blanche en guise d'hommage. Sur le parquet de Beaublanc jonché d'un tapis vert,  les supporters s'avancent les uns après les autres, dans un silence assourdissant rythmé, en arrière-fond sonore, par des chansons en hommage au président du Limoges CSP. Queen, Eros Ramazotti. "Fred Forte, c'était un grand monsieur ! C'est difficile de s'imaginer qu'il n'est plus là", affirme cette Limougeaude, la voix tremblante d'émotion.

Un geste d'humeur

Dans ce moment de recueillement, des supporters limougeauds ont décidé de tourner le dos au président de la Ligue Nationale de Basket (LNB) lors de son passage dans le cortège. En silence. 

Unis dans la douleur

Ensemble. Une partie de l'équipe de l'épopée européenne de 1993, avec le groupe actuel, se sont recueillis devant le cercueil de leur coéquipier. De leur président. "Je déteste ce que je suis en train de vivre", avoue Richard Dacoury, coéquipier et ami de Frédéric Forte. "Mais à la fois j'aime ça, parce que l'hommage est beau, l'hommage est grand", ajoute le mythique numéro 7 du CSP. 

Sur le parquet, la ministre des sports, Laura Flessel, accompagnée du maire de Limoges, Émile-Roger Lombertie, du préfet de la Haute-Vienne, Raphaël Le Méhauté, du président du conseil départemental, Jean-Claude Leblois, et du président de Limoges Métropole, Gérard Vandenbroucke. Un moment chargé d'émotion. Intense.

Dévastés par le décès de Frédéric Forte, les joueurs du sacre européen et le groupe actuel se sont retrouvés dans le hall d'entrée du palais des sports. Le regard perdu. En larmes. Ils viennent de dire adieu à Frédéric Forte. 

Beaublanc s'est levé

Et puis, soudainement, une salve d’applaudissements transperce les murs de Beaublanc. La ferveur du peuple vert n'est plus à prouver. Beaublanc est debout pour applaudir une dernière fois son président Frédéric Forte. 

L'heure passe, l'émotion reste. Au fil de la journée, des centaines et des centaines de personnes ont patienté sous une pluie battante pour dire adieu au président du Limoges CSP. Limoges voulait rendre hommage à Frédéric Forte. La ville voulait lui dire "Merci". "Il nous a fait rêver, on ne peut que lui dire merci", confesse cette Limougeaude, au sortir du palais des sports de Beaublanc. 

Adieu président 

"On a l'impression d'avoir perdu un proche, un grand homme" disent des limougeauds qui sauront à la fin du mois de janvier si le palais des sports de Beaublanc sera renommé du nom de leur président.

La dépouille de Frédéric Forte sera transportée à Caen, pour des obsèques dans la stricte intimité familiale, mardi prochain.

Limoges a pleuré. Limoges est inconsolable. Limoges a dit adieu à Frédéric Forte.