Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Anne-Sophie Lapix : confidences sur les interviews politiques

-
Par , , France Bleu

Elle est la journaliste vedette du journal de 20 h sur France 2 depuis 2017. Anne-Sophie Lapix est également une habituée des interviews politiques. Un exercice pas toujours simple avec des personnalités comme Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon.

Récemment Anne-Sophie Lapix a interviewé le président de la République, Emmanuel Macron. L'entrevue est intervenue à un moment important dans la vie des Français en raison de la crise sanitaire que nous traversons. Au micro de Bixente Lizarazu dans Planète Liza, la journaliste le reconnaît :  

C'est très particulier comme exercice... On est dans un moment un peu grave.  

Cette pression, elle la gère avec panache puisqu'elle considère ce type d'interview comme une « belle responsabilité » vis-à-vis des Français.  

Des présidents aux styles différents aujourd'hui

Anne-Sophie Lapix en profite pour glisser une petite indiscrétion concernant le président de la République. Entre deux conversations avec les journalistes, Emmanuel Macron n'hésite pas à s'éclipser en courant pour passer un coup de fil à... Angela Merkel !  

Un style qui contraste avec l'image des présidents d'auparavant, plus posée et solennelle.  

Interviews sur le ring

À la question de Bixente Lizarazu de savoir comment on prépare des interviews que l'on pressent plus « toniques », la journaliste joue la carte de l'apaisement : « Mon but n'est pas de créer une tension, mais évidemment, il y a des personnalités qui suscitent davantage ces tensions et ces éclats ». Dans le viseur : des femmes ou hommes politiques tels que Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon.   

Pour cela, Anne-Sophie Lapix se blinde. Elle affirme travailler beaucoup : « Moi, je suis une laborieuse, vraiment. Je travaille énormément pour tout ce que je fais parce que ça me rassure, parce que j'ai l'impression qu'au pire si ça se passe mal, j'aurais tout fait ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess