Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Un nouveau virus se propage par Facebook Messenger

lundi 28 août 2017 à 16:38 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Une société de sécurité informatique a mis au jour l'existence d'un "malware", un virus qui se propage rapidement par l'intermédiaire de l'application Facebook Messenger.

Le virus se propage via l'application Facebook Messenger
Le virus se propage via l'application Facebook Messenger © AFP - EyePress News / EyePress

Les spécialistes de la sécurité informatique vous appellent à la plus grande vigilance : le cabinet Kaspersky a révélé en fin de semaine dernière l'existence d'un nouveau virus qui se propage à grande vitesse par l'intermédiaire d'une application très utilisée, Facebook Messenger.

Un exemple de message infecté - Aucun(e)
Un exemple de message infecté - Capture d'écran

Et ce virus prend une forme toute simple : celle d'un message de l'un de vos amis Facebook vous invitant à regarder une vidéo via un lien (commençant la plupart du temps par bit.ly). Si vous cliquez, un lecteur vidéo s'affiche... mais celui-ci est un faux. Si vous cliquez sur la (fausse) vidéo, vous serez mené vers une page vous incitant à télécharger un logiciel.

Adaptable à toutes les plateformes

La particularité de ce virus, c'est qu'il est configuré pour s'adapter à toutes les plateformes, que vous soyez sur PC, Mac, ou même sur smartphone ou tablette. Une fois le logiciel malveillant (présenté comme une fausse mise à jour de Flash ou une fausse extension pour Chrome, par exemple) installé, il affichera de la publicité de façon intempestive.

Ce virus ne semble donc pas malveillant pour la sécurité de vos ordinateurs : il ne vous volera pas de données bancaires ni ne verrouillera vos données en échange d'une rançon. Mais il est inquiétant pour les experts de la sécurité informatique, qui s'inquiètent du fait que ce virus sache s'adapter à l'appareil de chaque utilisateur. D'autant plus qu'on ne sait pas, pour l'heure, de quelle façon il se propage parmi les utilisateurs de Facebook.