Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Audiovisuel public : le gouvernement annonce 190 millions d'euros d'économie et la suppression de France Ô de la TNT

jeudi 19 juillet 2018 à 16:35 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Les groupes de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, Arte) devront économiser au total 190 millions d'euros d'ici 2022, pour contribuer à l'effort de réduction des dépenses publiques, a annoncé ce jeudi le gouvernement qui souhaite également supprimer la chaîne France Ô de la TNT.

France Télévisions
France Télévisions © AFP - GILLES TARGAT

France Télévisions, Radio France, ou encore Arte, devront économiser au total 190 millions d'euros à l'horizon 2022, pour contribuer à l'effort de réduction des dépenses publiques, a annoncé ce jeudi le gouvernement. 

De son côté, France Ô pourrait être supprimée de la TNT.

Suppression de France Ô au profit du réseau local des Outre-mer 1ères

Le gouvernement veut "libérer le canal hertzien de France Ô", la chaîne de France Télévisions consacrée à l’Outremer, au profit du renforcement du réseau local des Outre-mer 1ères et d’un "portail numérique enrichi", a annoncé Matignon ce jeudi.

Ces économies se répartiront comme suit : 160 millions pour France Télévisions, 20 millions pour Radio France, et 10 millions pour les autres groupes du service public audiovisuel (Arte, l'Institut national de l'audiovisuel, TV5Monde et France Médias Monde, la maison mère de France 24 et RFI). 

Pour 2019, l'effort à réaliser sera de 35 millions, dont 25 à la charge de France Télévisions.