Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Audrey, une Périgourdine dans "The Voice" sur TF1

jeudi 2 mars 2017 à 17:20 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Audrey Joumas va participer à la saison 6 du concours de chant de TF1. Cette jeune réunionaise a passé une partie sa scolarité à Périgueux avant de rejoindre Poitiers.

Audrey Joumas est la chanteuse du groupe "Audrey et les Face B"
Audrey Joumas est la chanteuse du groupe "Audrey et les Face B" - Philippe Nominé

Cette année encore, le Périgord sera bien représenté dans le télé-crochet de TF1 "The Voice". Après Kendji, Indigo, Sam et les jeunes Elisa et Satine, voici Audrey Joumas !

Cette jeune chanteuse de 32 ans est née à la Réunion mais elle a passé une dizaine d'années en Dordogne où vivent encore sa mère et son beau-père. Audrey est en effet passée par le collège Montaigne et lycée Laure Gatet de Périgueux. Elle a ensuite poursuivi sa vie professionnelle à Poitiers où elle est désormais éducatrice pour enfants.

"Au début je ne voulais pas y aller" - Audrey

Déjà remarquée par la presse comme un des talents à ne pas rater cette saison, Audrey va à coup sûr envoûter le public avec son univers et son swing. "Je n'ai pourtant pas cherché à participer à l'émission, c'est la production qui m'a contactée après avoir découvert mon groupe sur internet. Au début je ne voulais pas y aller", confie la jeune femme.

Dix ans d'expérience

De fil en aiguille, Audrey a finalement accepté de jouer le jeu des auditons à l'aveugle. "Pour donner un coup de pouce à mon groupe, ça peut servir à se faire des contacts et à remplir quelques dates de concert", concède Audrey. Avec son groupe "Audrey et les faces B" elle électrise les scènes de France depuis un peu moins d'une dizaine d'années. "Je me suis demandée si mon univers très blues et jazz allait coller avec l'émission mais finalement on m'a laissé m'exprimer."

"Le pire c'est de voir le public silencieux" - Audrey

C'est d'ailleurs accompagnée de certains musiciens de son groupe que la Périgourdine a fait le déplacement sur le tournage de l'émission en fin d'année. Elle se souvient très bien de l'ambiance quand elle est arrivée sur le plateau. "Le pire c'est de voir le public qui n'a pas le droit de communiquer son enthousiasme. Je ne voulais pas regarder les fauteuils pour ne pas être déconcentrée. A ma grand surprise je me suis quand même sentie à l'aise. On a l'impression d'être dans un cocon, ce n'est pas si grand."

Audrey raconte son expérience devant les fauteuils rouges.

Une première ratée dans les rues de Périgueux

Audrey a choisi d'interpréter "I just can’t get enough", de Depeche Mode. Elle va redécouvrir sa prestation samedi, en même temps que les téléspectateurs et que sa maman Zilla. "J'ai hâte", confie cette ancienne greffière du tribunal de Périgueux. "Il se passe toujours quelque chose entre Audrey et son public lorsqu'elle est sur scène, vous allez voir..." sourit la première fan de la chanteuse. "J'ai toujours trouvé qu'Audrey chantait juste quand elle était petite. Sa première prestation en public remonte au lycée. C'était avec une copine qui jouait de la flûte. Elles ont décidé d'aller chanter dans la rue Limogeanne à Périgueux, mais la police est arrivée et leur a demandé de partir, " se souvient Zilla. Espérons que samedi soir, personne ne demandera à Audrey de quitter le plateau.