Médias – People

Bordeaux : Bertrand Cantat ouvre un bar quartier Saint-Michel

Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu lundi 28 septembre 2015 à 16:43

L'enseigne du bat de Bertrand Cantat, à Bordeaux
L'enseigne du bat de Bertrand Cantat, à Bordeaux © Radio France - Pierre-Marie Gros

Le chanteur du groupe Détroit s'est associé à deux amis pour lancer "Quartier Libre", un bar-restaurant où se produiront aussi les artistes locaux, inauguré ce week-end. Bertrand Cantat est un habitué de Saint-Michel, et son installation ne pose aucun problème aux riverains de la rue des Vignes.

Des bars, il en ouvre régulièrement à Bordeaux, mais celui-ci ne passe par inaperçu en raison de la personnalité de l'un de ses gérants.  "Quartier Libre" a été inauguré le week-end dernier rue des Vignes, quartier Saint-Michel à Bordeaux,  et l'un des trois associés  n'est autre que Bertrand Cantat.

Le chanteur du groupe Détroit , ex-chanteur du Groupe Noir Désir, rêvait depuis deux ans de monter un bar-resto, qui ouvre également ses portes aux jeunes groupes de la scène bordelaise, c'est désormais chose faite . Il a en fait apporté son aide financière aux 2 copains qui tiennent le lieu.

Cette "reconversion"  suscite beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux . Certains s'offusquent de voir le chanteur, condamné à 8 ans de prison pour la mort de sa compagne Marie Trintignant en août 2003 à Vilnius, continuer à occuper le devant de la scène médiatique.   Mais pour les riverains du bar,  il n'y a pas lieu de polémiquer.

Il s'est passé ce qu'il s'est passé, il a payé pour cela. Qu'il ouvre un bar ici, ça ne me gêne pas du tout.

—Patrice habite juste au dessus de l'établissement.

"Il a purgé sa peine, il faut tourner la page" Le reportage de Pierre-Marie Gros

Le chanteur bordelais, qui habite non loin de là, côtoie depuis toujours le quartier St Michel. Le voir ouvrir ce lieu n'est donc pas un évènement pour les voisins.

Il fréquente depuis longtemps les hauts lieux de la vie musicale bordelaise,  et il continue dans cette lignée,  c'est logique. Sa condamnation? On ne va pas en parler cent mille ans, c'est important qu'il puisse continuer son chemin, et faire ce qu'il a à faire

—Jeff, éducateur de rue quartier St Michel>

Les riverains insistent surtout sur le fait qu'il va faire vivre le quartier, et qu'il va permettre à des groupes locaux de se produire.

Faire revivre un restaurant qui était agonisant, c'est une bonne chose. Son aura et sa notoriété auront plus de portée pour les jeunes groupes qu'il accueillera.

"Il a toujours été dans le coin" Jeff, éducateur de rue

Pour ne pas nuire au calme de cette rue, où ce bar-restaurant est le seul commerce, les nouveaux gérants ont promis d'oganiser uniquement des concerts accoustiques, en fin de semaine, et à des heures plutôt raisonnables.

Bertrand Cantat et Pascal Humbert, son partenaire de Détroit  - Radio France
Bertrand Cantat et Pascal Humbert, son partenaire de Détroit © Radio France