Médias – People

Bordeaux, "the place to be" de la gastronomie ?

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde et France Bleu vendredi 25 septembre 2015 à 6:00

Gordon Ramsay et Philippe Etchebest lors du cocktail d'inauguration
Gordon Ramsay et Philippe Etchebest lors du cocktail d'inauguration

Gordon Ramsay sera aux fourneaux du Pressoir d'Argent, le restaurant du Grand Hôtel de Bordeaux ce vendredi soir. Le très médiatique chef écossais vient clore un trio de chefs de grande renommée arrivés en l'espace d'un an à Bordeaux : Philippe Etchebest et Joël Robuchon.

Pourquoi les grands chefs viennent-ils tous à Bordeaux ? La ville est depuis quelques temps croquée à pleines dents par les chefs ! Ce vendredi soir c'est le premier service du très médiatique chef écossais Gordon Ramsay au Pressoir d'Argent, le restaurant du Grand Hôtel de Bordeaux. L'emblématique Chef est connu notamment pour son émission Cauchemar en Cuisine et il a choisi Bordeaux pour reprendre son 31e restaurant dans le monde. Dans quelques jours il en aura 32 avec une nouvelle adresse à Hong Kong. 

Juste en face de lui, Philippe Etchebest avec "Le quatrième mur", restaurant du Grand Théâtre de Bordeaux. Pour clore la liste des chefs médiatiques arrivés récemment à Bordeaux, on a Joël Robuchon et ses 28 étoiles arrivés l'hiver dernier dans la Grande Maison au quartier des Chartrons. On a le sentiment que Bordeaux occupe une première place au niveau Gastonomie.

C'est parce que la ville a fait peau neuve

Les autres Chefs qui assistent à la venue de ces grands noms prennent la nouvelle assez positivement. Stéphane Carrade, le prédecesseur de Gordon Ramsey au Pressoir d'Argent, pense lui que c'est en partie parce que la ville a fait peau neuve ces dernières années.

Il faut surtout féliciter Alain Juppé qui a été très très bon, il y a beaucoup de tourisme, les bâteaux arrivent sur la Garonne et puis la Gastronomie est très présente en Aquitaine et en Gironde car on a de très beaux produits.

— Stéphane Carrade

Ces produits du terroir et ce vignoble de renom ont amené de nombreux chefs étoilés en Gironde. Nicolas Masse est un double étoilé Michelin avec la Grand'Vigne, le restaurant des Sources de Caudalie et selon lui, Bordeaux est bien une ville gastronomique.

C'est une ville qui a un potentiel incroyable, qui rayonne et qui a une très belle image. Bordeaux mérite d'être une étape, une région, une ville Gastronomique. 

— Nicolas Masse

Des chefs trop médiatiques

Mais d'autres ne sont pas aussi confiants. Pour certains comme Pascal Nibaudeau, l'actuel chef de la Pinasse Café du Cap Ferret, la partie médiatique y joue beaucoup. Pour Pascal Nibaudeau qui avait fait l'ouverture du Pressoir d'Argent en 2008, Bordeaux n'est pas encore une ville Gastronomique.

Certes à Bordeaux, ce sont des gastronomes, on aime la bouffe, mais on aime passer à table, on aime le bistrot. D'ailleurs moi, pour en avoir souvent parlé avec Philippe Etchebest que je connais bien, c'est clair qu'il y a une clientèle restaurant, une clientèle étoilée et une clientèle télé.

Denis Franc, le dernier étoilé de Bordeaux avec le Pavillon des boulevards, pense lui que l'arrivée de tous ces chefs n'est que "le fruit du hasard".

Denis Franc, le chef du Pavillon des boulevards, joint par téléphone

► Cliquez ici pour retrouver tous les étoilés du dernier Guide Michelin