Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias - People
Dossier : Le mariage du Prince Harry et de Meghan Markle

"Ça ne pourrait pas m'intéresser moins !" : des Anglais de l'Yonne mitigés sur le mariage royal

-
Par , France Bleu Auxerre

Union royale au château de Windsor ce samedi, avec le mariage de Meghan Markle et du Prince Harry. La cérémonie commence à midi à la chapelle Saint-George, suivie d'un défilé en carrosse. Un événement très médiatisé qui partage un couple d'Anglais icaunais que nous avons rencontré...

Paul, Anglais installé à côté d'Auxerre, trouve qu'on en fait un peu too much avec le mariage...
Paul, Anglais installé à côté d'Auxerre, trouve qu'on en fait un peu too much avec le mariage... © Maxppp - FACUNDO ARRIZABALAGA

Égriselles, Venoy, France

Il aime le thé, elle est plutôt café. Et quand on en vient à parler du mariage royal, les goûts de Paul et Mélanie, deux Anglais installés à Egriselles à côté d'Auxerre, divergent aussi : "ça ne pourrait pas m'intéresser moins", lâche Paul, qui ne sera pas devant son poste de télévision. Il trouve que l'on en fait trop, et a d'ailleurs du mal à citer les noms du couple princier."Des couples qui se marient, ils y en a tous les jours."

Paul trouve également la cérémonie trop clinquante, et souligne le prix de l’événement pour une monarchie déjà dispendieuse : _"_Ce sont les impôts qui payent tout cela. Et puis la reine coûte quatre-vingt millions par an, les réparations pour Buckingham Palace trois-cent soixante-dix millions..."

"Un conte de fée"

Mélanie sa compagne est d'accord sur la question du prix. Mais elle se souvient des fastes du mariage du Prince Philipp et de Lady Diana, en 1981, et ses yeux brillent : "il y a cette idée de conte de fée, et en ce moment les gens ont besoin de joie", analyse-t-elle. "J'espère aussi que c'est le début d'un changement d'image". Sur ce point, Paul et Mélanie se rejoignent : une future duchesse roturière, comme Kate Middelton, américaine, métisse... cela donne un bon coup de balai à la royauté.

Le reportage avec des Anglais de l'Yonne, partagés sur le Royal wedding

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu