Médias – People

Ces océanographes bretons bercés par le Commandant Cousteau

Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mardi 11 octobre 2016 à 22:48 Mis à jour le mercredi 12 octobre 2016 à 9:04

Le commandant a révolutionné la plongée, avec du matériel plus moderne.
Le commandant a révolutionné la plongée, avec du matériel plus moderne. © Getty - .

A l’occasion de la sortie du film L’Odyssée, France Bleu est allé demander aux chercheurs bretons si l’homme au bonnet rouge a eu une influence sur leurs carrières. Les professionnels de la station de biologie marine de Concarneau confirment avoir été influencés par Cousteau.

Entre eux, ils s’appellent la "Génération Cousteau", ces hommes et ces femmes qui ont une cinquantaine d'année et qui sont devenus océanographes après des heures passées à regarder les aventures du Capitaine de la Calypso à la télévision.

Sandrine, chercheuse en écologie marine, qui étudie les espèces des fonds marins se souvient de sa fascination d’adolescente pour l’homme au bonnet rouge : «
J’aimais voir les reportages, même si je ne comprenais pas tout, ils ont motivé mon parcours, mon attrait pour la mer, la volonté de comprendre ce qu’il y avait sous la surface. Je me souviens aussi avoir commencé la collection de la bande dessinée Cousteau, entre collégiennes, pour les anniversaires c’est ce qu’on s’offrait».

"On est choqué maintenant quand on voit des scènes comme celles avec les requins, mais il faut voir aussi qu’ils étaient en train de découvrir"

Cousteau est aussi parfois décrié par les scientifiques, on lui reproche son caractère bien trempé, sa manière de se mettre en avant, et beaucoup aujourd'hui estiment qu'il a malmené les animaux marins pour les besoins de ses reportages. Mais Frederic Olivier, professeur au Museum national d'Histoire naturelle, rappelle qu'il était un précurseur et que ce n'était pas la même époque. Lui voit surtout son coté novateur : « Il avait déjà un discours sur la protection de la nature, en montrant qu’il y avait des problèmes de dégradations des fonds marins. C’est vrai que quand on revient sur son premier film, Le monde du silence, on est choqué maintenant quand on voit des scènes comme celles avec les requins, mais il faut voir aussi qu’ils étaient en train de découvrir, qu’ils n’avaient aucunes connaissances sur ces espèces. Donc moi je trouve que c’est quelqu’un qui a été très important pour notre génération d’océanographes.»

"Il avait ce coté baroudeur"

Ce chercheur avait une dizaine d’années quand le Commandant exposait ses expéditions dans des reportages et il se souvient : « C’est le premier qui nous a fait découvrir le monde marin avec sa diversité, et il avait ce côté baroudeur, il allait sur toutes les mers du globe, faisait découvrir des choses incroyables ! C’est magique, moi j’étais impressionné par les requins mais aujourd’hui je suis spécialiste des invertébrés marin, et il a montré pas mal de chose là-dessus. Bon, ce que j’aimais moins c’était la scénarisation, avec mon fidèle Falco, tout ça c’était peut-être un peu moins intéressant ». C’est pourtant cette construction des reportages qui a aussi construit ce mythe. Que l'on soit fan ou détracteur, ce qui est sur c'est que le commandant Cousteau ne laisse personne indifférent.

France Bleu vous propose de tester vos connaissances sur la vie de l'homme au bonnet rouge et de redécouvrir la vie de cet homme qui a marqué des générations.

  • Le film L'Odyssée avec Lambert Wilson, Pierre Niney et Audrey Tautou sort ce mercredi. Il retrace la vie du Commandant Cousteau à travers la relation qu'il avait avec son fils.

Partager sur :