Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

EN IMAGES - Cirque d'Hiver à Paris : dernier hommage à Madame Rosa Bouglione

mercredi 29 août 2018 à 15:30 - Mis à jour le mercredi 29 août 2018 à 17:39 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Plusieurs centaines de personnes ont assisté à la cérémonie d'adieu à Madame Rosa organisée par sa famille à Paris sur la piste du Cirque d'Hiver. Elles ont pu se recueillir devant le cercueil de Rosa Bouglione morte dimanche à l'âge de 107 ans.

Le cercueil de Madame Rosa au Cirque d'Hiver
Le cercueil de Madame Rosa au Cirque d'Hiver © Radio France - Martine Bréson

Paris, Île-de-France, France

Le dernier hommage à Madame Rosa, la matriarche de la famille Bouglione et plus largement de toute la Grande Famille du cirque mondial, a été rendu ce mercredi matin au Cirque d'Hiver à Paris. Une cérémonie religieuse a eu lieu en fin de matinée devant plusieurs centaines de personnes. 

C'est Rosalie Bouglione et son mari Jospeh qui avaient acheté le Cirque d'Hiver en 1934. Lui faire un dernier adieu sur la piste de ce lieu était donc une évidence pour le petit fils de Madame Rosa, Francesco, qui est aussi le directeur de cette salle. 

La matriarche de la famille Bouglione est morte dimanche 26 août 2018 à Paris à l’âge de 107 ans. Depuis les messages de condoléances arrivent du monde entier. 

Je l'appelais la reine-mère" - un proche de Madame Rosa

La famille, les amis, les proches, les connaissances de Madame Rosa sont unanimes. C'était "une grande dame". "Je l'appelais la reine-mère" se souvient avec émotion l'un de ses amis, ancien clown. "J'ai 60 ans de cirque, nous nous téléphonions, nous nous écrivions régulièrement depuis 50 ans, je ne pouvais pas manquer ce jour", dit un autre de ses amis. "J'avais énormément d'admiration pour elle, elle a un parcours de vie extraordinaire, je me devais d'être là", affirme une proche. 

Tout autour de la piste du Cirque d'Hiver, une cinquantaine de couronnes et de bouquets de fleurs ont été déposés. Le cercueil aussi est couvert de fleurs. La messe a été célébrée par plusieurs prêtres et par Sergio, diacre et ancien Monsieur Loyal du cirque Bouglione.

Des messages et des fleurs venus du monde entier - Radio France
Des messages et des fleurs venus du monde entier © Radio France - Martine Bréson

Des amis dans le monde entier

Beaucoup de familles du cirque, en tournée loin de Paris, ont envoyé un représentant car Madame Rosa, enfant de la balle, connaissait énormément de monde, des personnalités mais aussi des gens ordinaires, tout simplement amoureux du cirque comme elle. Tous les jours, elle recevait une trentaine de lettres à laquelle elle répondait elle-même, à la main, raconte son petit-fils.

Francesco Bouglione petit-fils de Rosa Bouglione et directeur du Cirque d'Hiver. - Radio France
Francesco Bouglione petit-fils de Rosa Bouglione et directeur du Cirque d'Hiver. © Radio France - Martine bréson

Celle qui, dans sa jeunesse avait fait un numéro de danse serpentine dans la cage aux lions de son père qui était dompteur, était connue et respectée de tous. Elle était aussi proche des habitants de ce quartier du 11e arrondissement de Paris où elle habitait et ils sont venus nombreux lui rendre un dernier hommage ce mercredi. 

Elle était écoutée et respectée

De sa grand-mère, Francesco Bouglione garde le souvenir d’une femme qui avait su faire aimer le métier du cirque à chaque génération sans jamais l’imposer. La vieille dame manquera à ses 55 enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants. En forme jusqu’à quelques jours avant son décès, elle leur semblait immortelle. 

Rosa Bouglione  - Radio France
Rosa Bouglione © Radio France - Martine Bréson

Quand le rideau de la piste du Cirque d’Hiver s’ouvrait, elle était là, lançant un petit clin d’œil à ceux qui s’élançaient vers le public pour faire leur numéro, se souvient Francesco Bouglione. Elle assistait souvent aux répétitions et elle n'avait pas besoin de longs discours pour faire comprendre ce qu'elle en pensait. Elle était écoutée et respectée.

Elle aimait raconter ses voyages : de véritables périples d’aventuriers à une époque où pour aller se produire dans les pays lointains, il fallait faire plusieurs jours de bateau. 

Le voyage se termine à Lizy-sur-Ourcq

Madame Rosa va terminer son voyage dans une petite commune d’Ile-de-France. Elle va reposer dans le cimetière de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne) aux côtés de son mari Joseph mort en 1987. 

Pour l’instant pas de spectacle prévu en hommage à Rosalie Bouglione. C'est compliqué explique Francesco Bouglione, les spectacles sont calés plusieurs années à l'avance et les artistes sont en pleine tournée.