Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Clermont-Ferrand : l'écrivain auvergnat Jean Anglade est mort à l'âge de 102 ans

mercredi 22 novembre 2017 à 14:15 Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le "Pagnol auvergnat", Jean Anglade, est décédé ce mercredi 22 novembre dans la matinée, à l'âge de 102 ans. Il sera incinéré. L'écrivain s'est éteint sereinement auprès de sa famille.

L'écrivain centenaire Jean Anglade né à Escoutoux, près de Thiers
L'écrivain centenaire Jean Anglade né à Escoutoux, près de Thiers © Maxppp - LINDAUER Thierry

Clermont-Ferrand, France

C'était un grand monsieur de la littérature dite souvent "régionaliste" ou du "terroir". Jean Anglade est né le 18 mars 1915 à Escoutoux, près de Thiers. Le doyen des écrivains français avait fêté ses 100 ans en 2015.

Je suis un écrivain point final. Ma matière, devinez... c'est l'homme ! - Jean Anglade

On le surnommait souvent le "Pagnol Auvergnat". Mais quand on lui demande ce qu'il en pense Jean Anglade n'est pas forcément d'accord : "Très sincèrement je ne me considère pas comme le Pagnol de l'Auvergne [...] Moi, je suis un écrivain point final. Ma matière ce n'est pas la région, ce n'est pas l'Auvergne. Devinez... ma matière c'est l'homme !"

Plus de 60 romans

Jean Anglade a grandi dans le monde de la coutellerie avec son oncle, un coutelier thiernois qui a pris soin de son neveu après la mort de son père. Le petit Jean est alors devenu un élève brillant. Il a suivi ses études à l'école normale avant de devenir professeur de lettres en 1944.

Bercé depuis son enfance par la langue italienne avec la présence des travailleurs immigrés à Thiers, Jean Anglade décroche son agrégation d'italien. Une langue qu'il enseignera par la suite pendant 25 ans au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.

L’hommage de la librairie des Volcans à Jean Anglade - Radio France
L’hommage de la librairie des Volcans à Jean Anglade © Radio France - Claudie Hamon

C'est à 38 ans, qu'il décide de prendre la plume avec son premier roman Le Chien du Seigneur. Il raconte l’histoire d’un prêtre ouvrier qui officie dans une usine de caoutchouc. Après cela, la fièvre romanesque ne l'a plus lâché. On lui doit plus de 60 romans, des essais, des albums illustrés mais aussi de la poésie et du théâtre.

La Saga des Pitelet rééditée

Le 9 novembre dernier, les éditions "Presse de la cité" rééditent "la saga des Pitelet". Elle réunit en un seul volume les trois romans de l'écrivain auvergnat, consacrés a une famille de couteliers thiernois sur près d'un siècle.

"Les ventres jaunes", "La bonne rosée" et "Les permissions de mai" sont donc réunis dans un seul volume dans la collection Terres de France.