Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Dans la Somme, Babeth pleure son idole : "Johnny ne meurt pas, c’est pas possible !"

mercredi 6 décembre 2017 à 16:25 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie et France Bleu

C’est un artiste qui a vendu des millions de disques et qui a touché plusieurs générations de français. Johnny Hallyday, icône du rock and roll tricolore, est décédé. Depuis, des milliers de fans pleurent le chanteur, comme Babeth, une habitante de Canaples au nord d'Amiens.

Babeth est fan de Johnny Hallyday depuis près de 50 ans
Babeth est fan de Johnny Hallyday depuis près de 50 ans © Radio France - Claudia Calmel

Canaples, France

Elle est accroc à Johnny depuis 50 ans. Babeth a découvert le chanteur quand elle en avait 8 ou 9 : « Un garçon du village m’a fait découvrir Johnny. Après, quand j’allais dans les fêtes communales et que j’entendais ses chansons, je disais à tout le monde ‘C’est lui que j’aime bien ! C’est Johnny !’ »

Par la suite, Babeth a suivi la carrière de Johnny Hallyday pas à pas : « Je suivais sa vie dans les livres, dans les magazines : tout ce qui concernait Johnny me touchait ».

Cette inconditionnelle du chanteur l’a vu pas moins de 25 fois sur scène. Et depuis l'annonce de son décès, Babeth est totalement sonnée. Elle laisse éclater un sanglot : «Johnny ne meurt pas, c’est pas possible ! Je ne peux pas croire qu’il soit parti. Je suis complètement bouleversée. Je t’aime Johnny, tu sais…. »

Babeth a de nombreux souvenirs de Johnny, achetés pendant ses concerts - Radio France
Babeth a de nombreux souvenirs de Johnny, achetés pendant ses concerts © Radio France - Claudia Calmel

« Quand je partirai, je veux qu’on mette 'l’envie' »

Si on demandait à Babeth de ne retenir qu'un seul titre de Johnny Hallyday, elle serait un peu embêtée. Mais à bien y réfléchir... « ‘L’envie’, c’est une belle chanson. Et quand je partirai, je crois qu’on la mettra. Oui, je veux qu'on la mette à mon enterrement. »

Babeth et Johnny. Un amour qui dure depuis près de 50 ans et qu'elle n'est pas prête à offrir à un autre chanteur : "C'est un garçon qui donnait de l'amour aux gens quand il était sur scène, on le ressentait. Et ça, c'est fort, parce qu'aucun autre chanteur ne fera aussi bien. On aura plus jamais quelqu'un comme Johnny. Il se donnait à fond, il aimait les gens. Toute ma vie, je continuerai à écouter Johnny. Il est irremplaçable, ce garçon. Irremplaçable."