Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People
Dossier : Mort de Dick Rivers

Dick Rivers le Niçois

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Azur

Dick Rivers est décédé ce mercredi. Enfant de Nice, il n'a jamais oublié sa ville et a eu de nombreux liens avec elle.

Dick Rivers le 26 décembre dernier lors de son passage sur la Promenade des Anglais
Dick Rivers le 26 décembre dernier lors de son passage sur la Promenade des Anglais © Maxppp - Sebastien Botella

Nice, France

Dick Rivers était incontestablement un enfant de Nice. Né le 24 avril 1945, rue de la République, Hervé Forneri, dit Dick Rivers, a incarné le rock'n'roll des yéyés pendant plus de 50 ans. Membre du mythique groupe des Chats Sauvages qui fit les bonnes heures du Golf-Drouot à Paris au début des années 60, le Niçois n'en avait jamais oublié sa ville. Il l'a du reste chantée dans le célèbre titre "Nice baie des Anges" qui fut sans doute l'un de ses succès les plus connus post-Chats Sauvages. Il était aussi, comme il aimait le dire, le "fils du boucher de la rue Droite dans la vieille ville". Un passé qu'il avait évoqué dans son autobiographie "Hamburger, pan-bagnat, rock, etc".

De la musique et du cinéma.

En tout, le musicien a enregistré 33 albums. Mais l'homme a également eu quelques expériences cinématographiques, notamment avec le réalisateur niçois Jean-Pierre Mocky dans "La candide madame Duff" en 1999. "J'en ai fait des choses au cinéma, confiait Dick Rivers à France Bleu Azur, mais pas assez à mon gout". Un regret exprimé en décembre dernier lors de son passage au théâtre Lino Ventura dans le quartier niçois de l'Arianne. Sans doute l'un de ses derniers concerts alors que le chanteur azuréen était déjà malade. Une maladie qu'il cachait lors de ses sorties publiques. 

Il avait du reste donné lors d'une petite cérémonie l'une de ses boucles de ceinturons au Hard Rock Café de la promenade des Anglais.

Choix de la station

France Bleu